Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : 3 morts et une centaine de disparus

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

Amériques

Le Canada laisse libre cours à la prostitution

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2013

Des mesures interdisant les maisons closes et empêchant aux prostituées de solliciter des clients au Canada ont été invalidées vendredi par la Cour suprême du pays. Ces dispositions portaient atteinte aux droits des prostituées, selon la Cour.

Pas touche aux maisons closes et à la liberté de racoler au Canada. La Cour suprême du pays vient d'invalider, vendredi 20 décembre, des dispositions du code pénal canadien restreignant la prostitution, estimant qu'elles compromettaient la sécurité physique des prostituées et violaient leurs droits constitutionnels.

Ces dispositions, qui empêchaient de vivre de la prostitution, de tenir des maisons closes ou encore de solliciter des clients dans la rue, portent en effet atteinte à des droits garantis par la Charte canadienne des droits et libertés, pierre angulaire de la Constitution, selon la plus haute instance judiciaire du pays.

L'affaire n'est pas de savoir "si la prostitution doit être légale ou non", a écrit la juge en chef de la Cour suprême, Beverly McLachlin, mais de déterminer "si les dispositions adoptées par le législateur fédéral pour encadrer sa pratique résistent au contrôle constitutionnel".

Restrictions "excessives" et "disproportionnées" selon des prostituées

La Cour suprême a ainsi donné raison à trois prostituées ou ex-prostituées, qui soutenaient que ces restrictions compromettaient leur sécurité et les empêchaient de prendre des mesures pour se protéger. Une instance inférieure avait par ailleurs jugé ces mesures "arbitraires, excessives" et "disproportionnées".

Le tribunal a néanmoins suspendu l'application de sa décision pour un an afin de permettre au législateur d'imposer d'autres limites.

Avec AFP

Première publication : 20/12/2013

  • PORTRAITS

    Prostitution : ces femmes qui travaillent aux corps

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    Prostitution : en Europe, à chacun sa législation

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)