Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Amériques

ONG, personnalités : la liste des cibles de la NSA s'allonge

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2013

Le New York Times dévoile vendredi de nouvelles cibles de la NSA et de son homologue britannique, le GCHQ. Entre 2008 et 2011, ils auraient espionné plus de 1 000 cibles, dont le Premier ministre israélien de l’époque Ehud Olmert.

Vendredi 20 décembre, le New York Times a publié de nouvelles révélations sur l’identité des cibles que l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA) et son homologue britannique (GCHQ) auraient espionné entre 2008 et 2011. Parmi ces victimes, le quotidien américain évoque notamment le Premier ministre israélien de l'époque, Ehud Olmert, le vice-président de la Commission européenne Joaquin Almunia ou encore l’ONG Médecins du Monde.

Au total, le journal fait état de plus de 1 000 cibles espionnées à travers une soixantaine de pays. Ces chiffres proviennent une nouvelle fois de documents révélés par l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden.

"Ce n'est pas le genre de comportement que nous attendons de nos partenaires stratégiques, sans même parler de nos États membres", a réagi une porte-parole de la Commission européenne via un communiqué.

Vers une révision des programmes de surveillance de la NSA

La NSA, qui s’est refusée à confirmer ou infirmer les révélations du Times, a en revanche assuré ne pas avoir mené d’opérations de surveillance au profit des sociétés américaines. "Nous n'utilisons pas nos capacités de renseignement pour voler des secrets industriels de sociétés étrangères pour le compte (...) d'entreprises américaines", a déclaré sa porte-parole Vanne Vines.

Le Times précise également que la NSA et le GCHQ ont espionné plusieurs missions de l’ONU à Genève, en Suisse, parmi lesquelles l’Institut de recherche pour le désarmement, l’Unicef ou l’ONG Médecins du Monde.

Ces révélations interviennent alors qu’un rapport rendu public mercredi milite pour une vaste refonte des programmes de surveillance de la NSA. Ce document, remis par des experts mandatés par le président américain Barack Obama, appelle en particulier à mieux coopérer avec les "alliés proches" de Washington sur les questions d'espionnage.

Avec AFP

 

Première publication : 20/12/2013

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA dans le collimateur des juges

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les géants du Net veulent faire plier le géant de la cybersurveillance

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Snowden : le "Guardian" nie avoir mis en danger le Royaume-Uni

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)