Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Des compagnies américaines et européennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

Afrique

Les homosexuels ougandais passibles de la prison à vie

© AFP | Des militants pour les droits des homosexuels réunis à Kampala le 25 Juin 2012. | Des militants pour les droits des homosexuels réunis à Kampala le 25 Juin 2012.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2013

Le Parlement ougandais a durci son arsenal législatif contre l’homosexualité, déjà interdite dans le pays. Les récidivistes sont désormais passibles de la prison à perpétuité et les discussions au sein de groupes militants sont prohibées.

Les homosexuels ougandais ne risquent finalement pas la peine de mort, mais la prison à perpétuité. En substance, c’est ce que prévoit une loi fraîchement votée par le Parlement ougandais. L’homosexualité est déjà interdite dans le pays. Ce texte, violemment anti-gay, durcit l’arsenal législatif déjà en place et stipule qu’en cas de récidive de pratiques homosexuelles, les personnes jugées coupables seront passibles de la prison à vie. Le projet de loi, qui remonte à 2009, prévoyait à l’origine la peine de mort. Mais face à la levée internationale de boucliers – Barack Obama avait qualifié ce texte d’odieux – les députés ont supprimé la clause.

La loi rend désormais illégale la "promotion" de l’homosexualité, notamment le fait d’en parler au sein d’associations ou de groupes militants, et punit d’une peine de prison la non-dénonciation d’actes sexuels entre personnes du même sexe. Le texte a été adopté à une écrasante majorité. Reste, pour que la loi entre en vigueur, l’approbation du président Yoweri Museveni."C'est une victoire pour l'Ouganda. Je suis heureux que le Parlement ait voté contre le mal", s’est réjouit David Bahati, le député à l’origine de la loi.

Les militants abattus

Du côté des militants en revanche, la consternation domine. "Je suis officiellement dans l’illégalité", a déclaré, abattu, Frank Mugisha, militant homosexuel de la ligue LGBTI (Lesbiennes, gays, bi, trans et intersexués) en Ouganda, à l’issue du vote au Parlement. "Je suis totalement choqué. Je ne sais plus qui faire. Je ne pensais pas que cette loi passerait aujourd’hui. Je pensais que nous avions encore du temps. Nous n’avons pas été assez vigilants", a-t-il ajouté dans une interview au magazine Gay Star News. Selon lui, la présidente du Parlement Rebecca Kadaga avait promis de faire de cette loi un "cadeau de Noël" à la Nation ougandaise.

Les associations ont d'ores et déjà fait savoir qu'elles allaient attaquer ce texte, "à l’évidence inconstitutionnel". "Nous allons faire tout ce que nous pouvons pour nous y opposer, a-t-il poursuivi Frank Mugisha dans le Gay Star News. Nous avons besoin que toute l’attention de la communauté internationale.[…] Je suis sûr que nous allons trouver une solution d’une manière ou d’une autre".

Les homosexuels persecutés

En Ouganda, être homosexuel était loin d’être une sinécure, même avant l’adoption de la loi. En janvier 2011, David Kato, un militant ougandais de l’association "Minorités sexuelles", âgé de 43 ans, a été retrouvé assassiné à son domicile. Il était à la pointe du combat contre le projet de loi voté ce vendredi par le Parlement. Quelques jours avant sa mort, son nom, son adresse et sa photo avaient été publiés, avec ceux d’autres militants, dans un magazine ougandais sous le titre "Pendez-les".

Plusieurs autres militants, également "dénoncés" dans les colonnes de plusieurs magazines, sont contraints, depuis, de vivre cachés, souvent terrés dans les bidonvilles de la banlieue de Kampala. Désormais, qu’ils soient militants ou pas, les homosexuels ougandais vivent dans la peur d’être dénoncés et traqués.

Avec AFP
 

Première publication : 20/12/2013

  • OUGANDA

    Assassinat du militant de la cause homosexuelle David Kato

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)