Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

L'opposant russe Khodorkovski est arrivé à Berlin

© AFP | Mikhaïl Khodorkovski accueilli à Berlin par Hans-Dietrich Genscher

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/12/2013

Incarcéré durant dix ans, l’ancien magnat russe du pétrole Mikhaïl Khodorkovski, gracié par Vladimir Poutine, est arrivé vendredi en Allemagne où il doit être rejoint par une partie de sa famille. Son fils aîné Pavel est déjà sur place.

L’opposant russe Mikhaïl Khodorkovski, gracié par le président Vladimir Poutine, est désormais en Allemagne. L’ancien oligarque, qui a notamment dirigé le groupe pétrolier Ioukos, a été libéré vendredi et a immédiatement demandé les papiers nécessaires pour quitter le pays.

"Il est parti en avion pour l'Allemagne, où sa mère est soignée", a expliqué le service pénitentiaire. La mère de Khodorkovski est traitée à Berlin pour un cancer.

C’est d’ailleurs ce motif qui a été invoqué par la présidence russe pour justifier la libération de l'oligarque. "Guidé par des principes humanitaires, je décrète que Mikhaïl Borissovitch Khodorkovski (...) doit être libéré avant la fin de sa peine", a écrit Vladimir Poutine dans un décret avec effet immédiat, relate le communiqué publié vendredi.

La libération de Khodorkovski a été obtenue "en raison de circonstances familiales", a expliqué le principal intéressé, lui aussi par voie de communiqué. L'opposant russe a par ailleurs précisé qu'il n'avait pas reconnu sa culpabilité, en dépit de ce qu'avait laissé entendre le Kremlin.

Il a également salué le "rôle personnel" de l'ancien ministre allemand des Affaires étrangères, Hans-Dietrich Genscher, qui a largement oeuvré pour sa libération et l'a accueilli à son arrivée à Berlin.

Khodorkovski donnera une conférence de presse dimanche à 12h (GMT) au Musée du mur Checkpoint Charlie, a indiqué l'AFP samedi.

Une stratégie d’apaisement

Selon une source gouvernementale russe, la grâce surprise de Khodorkovski s’imbriquerait dans une stratégie d’atténuation des tensions entre la Russie et les Occidentaux, notamment autour des questions relatives au respect des Droits de l’homme.

"Je pense que la décision de libérer les Pussy Riots et Khodorkovski a été prise juste avant les Jeux olympiques de manière à ce que [les détracteurs occidentaux de Poutine] ne puissent plus brandir ces arguments-là", explique cette source.

L’annonce de la libération de Khodorkovski, tout comme celle des Pussy Riots, intervient en effet à quelques semaines de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, en février prochain. Poutine souhaite faire de ce rendez-vous international une vitrine de la réussite et de la puissance de la Russie.

Une démonstration dont la portée pourrait être atténuée si les critiques occidentales continuent de pleuvoir sur le régime.

Avec AFP

Première publication : 20/12/2013

  • RUSSIE

    L'opposant russe Mikhaïl Khodorkovski libéré de prison

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine déclare qu'il va gracier l'opposant Mikhaïl Khodorkovski

    En savoir plus

  • RUSSIE

    L'ex-magnat et opposant russe Khodorkovski voit sa peine de prison réduite de deux mois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)