Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

À Kiev, la mobilisation pro-européenne s’essouffle

© AFP

Vidéo par Julien SAUVAGET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/12/2013

En Ukraine, les opposants à la politique pro-russe du président Viktor Ianoukovitch peinent à mobiliser après les accords de Moscou. Dimanche, 40 000 personnes ont tout de même battu le pavé à Maïdan, dans le centre de Kiev.

À Kiev, la mobilisation pro-européenne tend à s’essouffler, en dépit des appels du pied de l’opposition, qui reproche au régime le rapprochement effectué ces dernières semaines avec la Russie de Vladimir Poutine.

À Maïdan, la place de l’Indépendance située dans le centre de la capitale, environ 40 000 personnes se sont réunies pour défier le régime, dimanche 22 décembre. Une mobilisation plus que modeste en comparaison des trois dimanches précédents, où des centaines de milliers de personnes avaient battu le pavé pour protester contre la volte-face inattendue du gouvernement sur le rapprochement avec l’Union européenne.

"Nous allons continuer de nous battre, nous n'abandonnerons pas Maïdan" a déclaré l’un des leaders de l’opposition, le boxeur Vitali Klitschko. En quelque semaines, Maïdan, entourée de barricades, est devenu le lieu symbolique de la contestation.

"Nous allons fêter sur Maïdan le Nouvel An et Noël" (orthodoxe le 7 janvier, ndlr), a précisé Klitschko, en rappelant que le combat ne faiblirait pas jusqu’à l’obtention de l'organisation d'une présidentielle anticipée à laquelle il a d’ores et déjà annoncé sa candidature.

En marge des rassemblements, différents leaders d’opposition ont annoncé la création d’une nouvelle entité, le "Mouvement populaire Maïdan". Il aura pour mission de réunir tous les Ukrainiens qui s’insurgent "contre la corruption" et "le retour au passé".

Mardi, la signature d’accords économiques importants entre l’Ukraine et la Russie, à Moscou, ont provoqué l’ire des opposants au président Viktor Ianoukovitch. Ces accords prévoient notamment un crédit de 15 milliards de dollars à l'Ukraine et la baisse d'un tiers du prix du gaz russe, dans un pays qui, dix ans après la Révolution orange pro-occidentale de 2004, est au bord de la faillite.

Avec AFP


 

Première publication : 22/12/2013

  • ACCORD UKRAINE-RUSSIE

    Viktor Ianoukovitch rapproche un peu plus Kiev de Moscou

    En savoir plus

  • WEBDOCUMENTAIRE

    Vents contraires sur l'Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Le puissant clan Ianoukovitch au bord de la fissure

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)