Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

EUROPE

À Kiev, la mobilisation pro-européenne s’essouffle

© AFP

Vidéo par Julien SAUVAGET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/12/2013

En Ukraine, les opposants à la politique pro-russe du président Viktor Ianoukovitch peinent à mobiliser après les accords de Moscou. Dimanche, 40 000 personnes ont tout de même battu le pavé à Maïdan, dans le centre de Kiev.

À Kiev, la mobilisation pro-européenne tend à s’essouffler, en dépit des appels du pied de l’opposition, qui reproche au régime le rapprochement effectué ces dernières semaines avec la Russie de Vladimir Poutine.

À Maïdan, la place de l’Indépendance située dans le centre de la capitale, environ 40 000 personnes se sont réunies pour défier le régime, dimanche 22 décembre. Une mobilisation plus que modeste en comparaison des trois dimanches précédents, où des centaines de milliers de personnes avaient battu le pavé pour protester contre la volte-face inattendue du gouvernement sur le rapprochement avec l’Union européenne.

"Nous allons continuer de nous battre, nous n'abandonnerons pas Maïdan" a déclaré l’un des leaders de l’opposition, le boxeur Vitali Klitschko. En quelque semaines, Maïdan, entourée de barricades, est devenu le lieu symbolique de la contestation.

"Nous allons fêter sur Maïdan le Nouvel An et Noël" (orthodoxe le 7 janvier, ndlr), a précisé Klitschko, en rappelant que le combat ne faiblirait pas jusqu’à l’obtention de l'organisation d'une présidentielle anticipée à laquelle il a d’ores et déjà annoncé sa candidature.

En marge des rassemblements, différents leaders d’opposition ont annoncé la création d’une nouvelle entité, le "Mouvement populaire Maïdan". Il aura pour mission de réunir tous les Ukrainiens qui s’insurgent "contre la corruption" et "le retour au passé".

Mardi, la signature d’accords économiques importants entre l’Ukraine et la Russie, à Moscou, ont provoqué l’ire des opposants au président Viktor Ianoukovitch. Ces accords prévoient notamment un crédit de 15 milliards de dollars à l'Ukraine et la baisse d'un tiers du prix du gaz russe, dans un pays qui, dix ans après la Révolution orange pro-occidentale de 2004, est au bord de la faillite.

Avec AFP


 

Première publication : 22/12/2013

  • ACCORD UKRAINE-RUSSIE

    Viktor Ianoukovitch rapproche un peu plus Kiev de Moscou

    En savoir plus

  • WEBDOCUMENTAIRE

    Vents contraires sur l'Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Le puissant clan Ianoukovitch au bord de la fissure

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)