Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

EUROPE

En Islande, les défenseurs des elfes bloquent un projet d’autoroute

© Wikimedia

Texte par Yona HELAOUA

Dernière modification : 25/12/2013

Un projet d’autoroute a été suspendu en Islande après la mobilisation d'une centaine de personnes défendant l’habitat des elfes, créatures du folklore nordique. Une croyance prise très au sérieux au pays du "peuple invisible".

En Islande, les elfes et autres créatures mystérieuses du "peuple invisible" n’ont jamais été autant pris au sérieux. Un projet d’autoroute reliant la péninsule d’Alftanes à la banlieue de Reykjavik a été récemment suspendu en attendant le jugement de la Cour suprême, rapporte l’agence Associated Press (AP).

Des défenseurs des elfes se sont en effet alliés aux écologistes pour demander l’arrêt du projet qui, selon eux, menace l’environnement des elfes. Il y aurait même, sur cette parcelle de terre sauvage, une église réservée à ces mini-créatures aux oreilles pointues. Pour se faire entendre, une centaine de militants bloquaient régulièrement les bulldozers chargés des travaux.

"Laisser aux elfes le temps de déménager"

Si l’initiative peut faire sourire, elle n’est apparemment pas isolée en Islande. Si bien que l’autorité chargée des routes et des côtes a élaboré une réponse toute prête à l’intention des médias en cas de requête de ce genre :"Nous avons réglé la question en repoussant la construction du projet pour laisser aux elfes le temps de déménager". Soit l’administration islandaise a de l’humour, soit elle cherche à ne pas froisser une partie considérable des 320 000 habitants du pays. En effet, d’après un sondage mené par l’université d’Islande en 2007, 62 % des Islandais croient en la possible existence des elfes.

Pour Terry Gunnel, professeur de folklore à l’université d’Islande, ce n’est pas une surprise : "Tout le monde sait que la terre est vivante. Les histoires sur ce 'peuple invisible' et le très grand soin qu’on lui porte montrent que les Islandais ont compris que la terre mérite du respect". La chanteuse Bjork l’avait déjà expliqué lors d’une interview télévisée en 2012, alors qu’on lui demandait si ses compatriotes croyaient à ces créatures surnaturelles : "Oui. C’est une sorte de relation avec la nature, avec les pierres. Les elfes vivent dans les pierres. Tout est une question de respect, vous savez".

Première publication : 25/12/2013

  • FAITS DIVERS

    La police islandaise tue un homme pour la première fois de son histoire

    En savoir plus

  • ISLANDE

    L'Islande va annuler jusqu'à 24 000 euros de dettes par ménage

    En savoir plus

  • ISLANDE

    Le parti pirate islandais, premier au monde à sièger dans un Parlement national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)