Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

EUROPE

Remaniement ministériel majeur en Turquie sur fond de scandale financier

© AFP - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD , Mounia Ben AÏSSA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/12/2013

Dans la tourmente après la démission de trois de ses ministres mis en cause dans un scandale politico-financier sans précédent, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé, mercredi soir, la nomination de dix nouveaux ministres.

Quelques heures la démission de trois de ses ministres, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a procédé, mercredi 25 décembre, à un vaste remaniement ministériel. Au sortir d’une réunion avec le président Abdullah Gül, Erdogan a annoncé la nomination de dix nouveaux ministres sur les 20 que comptent son gouvernement.

Parmi les ministres qui font les frais de ce remaniement figure Egemen Bagis, le responsable du portefeuille des Affaires européennes, dont le nom a été cité dans le vaste scandale politico-financier qui frappe la Turquie depuis huit jours.

Plus tôt dans la journée, le ministre turc de l’Environnement, Erdogan Bayraktar, avait déjà annoncé sa démission, quelques heures après celle de ses collègues de l'Économie, Zafer Caglayan, et de l’Intérieur, Muammer Guler.

Malversations, fraude et blanchiment d'argent

Ces défections intervenaient dans la foulée de l’éclosion d’un retentissant scandale, il y a une semaine. Une affaire qui secoue jusqu’au sommet de l’État, notamment suite à l’interpellation des fils des ministres de l'Intérieur et de l'Économie ainsi que le PDG d'une importante banque publique, Halkbank.

Ils ont été inculpés et placés en détention préventive avec 24 autres suspects pour malversations, fraude et blanchiment d'argent notamment. Le fils du ministre de l'Environnement avait également été interpellé, puis relâché après une brève détention.

Ce scandale financier est particulièrement difficile à gérer pour le parti présidentiel AKP, qui s’était érigé jusqu’alors comme le chantre de l’anti-corruption à travers le pays.

Avec dépêches AFP

Première publication : 25/12/2013

  • TURQUIE

    En Turquie, le scandale de corruption fait vaciller le pouvoir

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Deux fils de ministres proches d'Erdogan inculpés pour corruption

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Cinq chefs de la police démis de leurs fonctions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)