Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

Moyen-Orient

Yasser Arafat : les experts russes concluent à une mort naturelle

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/12/2013

Les scientifiques russes ont écarté, jeudi, la thèse de l'empoisonnement de Yasser Arafat et conclu à une mort naturelle de l'ancien leader palestinien. Des experts suisses avaient, eux, relaté la présence de polonium dans ses effets personnels.

La thèse de l'empoisonnement au polonium de Yasser Arafat est officiellement écartée par les experts russes, a indiqué jeudi 26 décembre le chef de l'agence qui a mené les analyse sur sa dépouille. Les scientifiques concluent donc à une mort naturelle de l'ancien leader palestinien, décédé en 2004 à l'hôpital militaire français de Percy, près de Paris.

Yasser Arafat "est mort d'une mort naturelle et non du résultat d'une irradiation", a ainsi déclaré Vladimir Ouïba, le directeur de l'Agence fédérale d'analyses biologiques, cité par les agences russes.

L'ambassadeur palestinien à Moscou a réagi, jeudi en fin de matinée, indiquant à l'agence de presse russe Ria Novosti que l'enquête sur la mort d’Arafat se poursuivait. "Nous respectons leur position, nous accordons une importante valeur à leur travail, mais il a été décidé de continuer les travaux", a déclaré Faed Mustafa.

Les Russes et les Français sur la même ligne

Les juges français chargés de ce dossier avaient ordonné l'exhumation de la dépouille du dirigeant, faite en novembre 2012. Une soixantaine d'échantillons avaient été répartis pour analyse entre trois équipes d'enquêteurs, suisses, français et russes, chacune effectuant son travail sans contact avec les autres.

Le 15 octobre déjà, l'agence officielle russe chargée de l'expertise avait semé le doute sur l'hypothèse d'un empoisonnement. Cité par l'agence de presse russe Interfax, le directeur de l'Agence fédérale d'analyses biologiques avait déclaré que l'ex-leader palestinien n'avait "pas pu être empoisonné". Mais l'agence avait démenti toute communication officielle par la suite.

Début décembre, les experts mandatés par la justice française avaient officiellement conclu à une mort naturelle, contestée par la veuve de Yasser Arafat.

Un article de la revue médicale britannique "The Lancet" avait auparavant relancé la thèse d'un empoisonnement du leader palestinien. Il citait les résultats d'une expertise menée par des experts suisses qui auraient trouvé des traces de polonium 210, une substance radioactive hautement toxique, sur des effets personnels de Yasser Arafat. Pour les Français, la présence d'un gaz radioactif naturel, le radon, dans l'environnement extérieur, expliquerait ces fortes quantités.

Avec dépêches AFP

Première publication : 26/12/2013

  • PROCHE-ORIENT

    La veuve de Yasser Arafat "bouleversée" par les contradictions entre experts

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Mort d'Arafat : les experts français réfutent la thèse de l'empoisonnement

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Arafat : la commission d'enquête palestinienne accuse Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)