Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

SPORT

Ibrahimovic se moque du football féminin et déclenche une polémique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/12/2013

Zlatan Ibrahimovic a déclenché une vive polémique en Suède, en se moquant des footballeuses féminines dans un entretien accordé à un tabloïd. Selon lui, elles ne peuvent pas être comparées aux footballeurs masculins.

À peine élu sportif le plus populaire de Suède, et ce pour la cinquième année consécutive, Zlatan Ibrahimovic a déclenché une vive polémique en se moquant ouvertement du football féminin, dans un entretien publié mercredi par le tabloïd suédois "Expressen".

"Avec tout le respect que je dois à ce qu'ont accompli ces dames, et elles l'ont fait fantastiquement bien, on ne peut pas comparer le football masculin et le football féminin. Arrêtez, c'est même pas drôle", s'est moquée la star incontestée du PSG.
 
En estimant que les footballeurs de l'équipe de Suède méritent plus de reconnaissance que les joueuses de la sélection nationale, "Ibra" réagissait à une controverse déjà en cours dans le pays. La Fédération suédoise a en effet offert, lors d'une soirée de gala, une voiture au milieu de terrain international Anders Svenssson, qui venait de battre le record de sélections du pays.
 
Lors de la même réception, la milieu de terrain de l'équipe nationale, Therese Sjogran, n'a pas eu droit aux mêmes égards, malgré ses 187 sélections, un record dans le football féminin en Suède.
 
Une voiture pour les hommes, un vélo pour les femmes ?
 
La décision de la Fédération a été vivement critiquée par une partie de l'opinion publique suédoise et des médias. Un avis que ne partage pas Zlatan Ibrahimovic. "Avec tout le respect que je dois aux femmes, elles devraient être récompensées en proportion de ce qu'elle génèrent [financièrement, NDLR], a-t-il jugé. En Europe, on me compare à [Lionel] Messi et à [Cristiano] Ronaldo. Quand je rentre en Suède, on me compare à une joueuse".
 
Et d’ajouter : "Les médias suédois [...] m'ont demandé cet été qui était le meilleur, moi ou Lotta Schelin [l'avant-centre de l'équipe féminine de Suède, NDLR]. Vous plaisantez, n'est-ce-pas ? Quand j'aurai battu tous ces records, de buts, de buts en équipe nationale, avec qui est-ce que je vais me comparer ? Avec celui qui détenait le record, ou avec les femmes ?".   
 
"Si elles veulent, je peux signer un papier pour qu'elles obtiennent un vélo...", s’est-il encore moqué, avant d’ajouter que l'attention dont jouit le football féminin en Suède est sans équivalent dans le monde. "C'est en soi une chose étonnante", a-t-il conclu.

Avec dépêches Reuters

Première publication : 26/12/2013

COMMENTAIRE(S)