Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

FRANCE

Hausse du chômage : la presse française tacle François Hollande

© AFP

Texte par Yona HELAOUA

Dernière modification : 27/12/2013

Les éditorialistes français sont quasi-unanimes jeudi : François Hollande a joué gros en promettant l'inversion de la courbe du chômage, et il a perdu, en tout cas pour le mois de novembre. Sa cote de popularité ne pourra qu'en pâtir, prédisent-ils.

"Mauvaise nouvelle", "douche froide", "couperet"… Après la publication, jeudi 26 décembre, des chiffres du chômage pour le mois de novembre, les éditorialistes de la presse française n’ont pas manqué de rappeler le président François Hollande à ses promesses. L’inversion de la courbe du chômage prophétisée par le gouvernement n’a pas eu lieu. 

Les chômeurs en catégorie A ont augmenté de 0,5 %, et même si la tendance s’inverse une fois ajoutés les chiffres des chômeurs de catégories B et C - qui affichent une baisse de 6 900 inscrits -, le symbole est trop fort.

"Le joli conte de Noël sur la baisse du chômage tourne au camouflet pour François Hollande, écrit Jacques-Olivier Martin du 'Figaro'. […] Les Français ne sont pas dupes et regardent les chiffres. Qui ne mentent pas." Les emplois aidés, qui ont permis de limiter les dégâts, ne sont pas épargnés : "Cette potion est aussi efficace qu'une aspirine : elle calme la douleur mais ne soigne en rien le malade", poursuit "Le Figaro".

Dominique Quinio, de "La Croix", tient à peu près le même discours : "Tous les gouvernements ont usé de ces outils, ils en connaissent les effets et les limites. Même provisoirement efficaces, ces palliatifs ne sont que feu de paille, si par ailleurs la création d'emplois ne connaît pas d'embellie, si les entreprises ne se sentent pas assez assurées pour embaucher et si la croissance, très légèrement meilleure que prévu, ne retrouve pas de tonus."

L'enjeu des municipales

Pour Patrick Appel-Muller de "L’Humanité", il faut blâmer la politique budgétaire du gouvernement : "Le chômage aussi a augmenté et, les effets d'annonce n'y changeant rien, il reste très élevé. Et il ne s'améliorera guère dans la période qui vient, l'austérité et la discipline budgétaire ayant rang de dogmes dans la politique gouvernementale. Le feuilleton de la reprise, toujours attendue et toujours repoussée, a de nombreux épisodes devant lui, avec le président de la République dans le rôle principal."

Les conséquences politiques de cet échec risquent d’être lourdes pour François Hollande, s'accordent à écrire les éditorialistes. En s’engageant aussi fermement sur le chômage, le chef de l’État a joué quitte ou double sur sa cote de popularité et pourrait même favoriser les votes pour l’extrême-droite.

"En répétant qu'il serait jugé sur sa capacité à lutter contre le chômage, François Hollande a, courageusement, pris un grand risque, estime Daniel Ruiz, de 'La Montagne-Centre France'. Si le résultat est encore mauvais, il le paiera durement aux municipales et aux européennes. Un PS autour de 15 % aux européennes et, pire, devancé par le FN, ouvrirait un crise politique majeure et imposerait une dissolution."

Hervé Cannet de la "Nouvelle République du Centre-Ouest" résume : "La tête sur le billot de cette fichue courbe. Elle seule paraît capable de faire remonter son reflet politique, celle de la popularité du chef de l'État. Le pari qu'il avait lancé dès son premier jour est en train de transformer en piège mortel. La conférence de presse qu'il avait reculée en janvier [publication des chiffres de décembre, NDLR] pour pouvoir rebondir sur des statistiques enfin favorables, se présente mal."

Alain Dusart, de "l’Est Républicain", va plus loin en recommandant un remaniement ministériel : "Quoi qu'il en soit, le père Noël a intérêt à livrer fissa à l'Élysée une nouvelle boîte à outils, et pas de la quincaillerie chinoise ! Car l'heureux élu a intérêt à les empoigner avec ardeur et à se cracher dans les pognes pour innover à la fois dans la bataille pour l'emploi et dans la composition d'une équipe sur le terrain qui ne chôme pas !" Le message est lancé.

Première publication : 27/12/2013

  • CHÔMAGE

    En France, le nombre de demandeurs d’emploi repart à la hausse

    En savoir plus

  • FRANCE

    Recul du chômage : "l'inversion de la courbe est entamée", selon l'Élysée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hollande maintient pouvoir inverser la courbe du chômage avant la fin 2013

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)