Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

Afrique

Plus de 250 manifestants pro-Morsi interpellés en Égypte

© AFP

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2013

Deux jours après avoir déclaré les Frères musulmans "organisation terroriste", les autorités égyptiennes ont arrêté environ 265 manifestants partisans de l'ex-président Morsi. Au moins trois personnes ont été tués.

Au moins trois personnes ont été tuées et 265 partisans de l’ex-président islamiste Mohamed Morsi interpellés vendredi 27 décembre en Égypte, à la suite de rassemblements tenus dans plusieurs villes du pays. Ces manifestations se tenaient deux jours après une déclaration des autorités égyptiennes désignant officiellement les Frères musulmans comme un "groupe terroriste". Ce statut était assorti d’une interdiction de manifester pour les partisans du président déchu et les forces de l’ordre avaient pour mission de traquer et d’interpeller tout individu appartenant à la confrérie.

Malgré cette interdiction de manifester, les islamistes avaient appelé à la mobilisation dès vendredi au Caire et partout dans le pays. Dans la capitale égyptienne, la police a tiré des gaz lacrymogènes vers des manifestants qui jetaient des pierres depuis l'intérieur du dortoir de l'université Al-Azhar. Des heurts entre policiers et manifestants ont également eu lieu à Ismaïliya, dans le nord du pays, selon des journalistes de l'AFP.

Dans le sud, de violents affrontements ont aussi mis aux prises les deux camps. Dans la ville de Samaloute, dans la province de Minya, au sud du Caire, une personne a été tuée. Sur l'ensemble du territoire, trois personnes ont perdu la vie, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans la soirée.

Jeudi soir déjà, des heurts ont fait un mort au Caire et cinq personnes ont été blessées dans l’explosion d’un engin artisanal à bord d’un bus.

Violente répression

Mardi, un attentat contre un bâtiment de la police de Mansoura, au nord du Caire, a coûté la vie à 15 personnes dont quatorze policiers. L’opération a été revendiquée par un groupe djihadiste mais les autorités en ont imputé la responsabilité aux Frères musulmans.

Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée, le 3 juillet 2013, les autorités mènent une violente campagne de répression à l’égard des Frères musulmans. À ce jour, plus d’un millier de membres de la confrérie ont été abattus, et des milliers de partisans ont été incarcérés.

Avec AFP

Première publication : 27/12/2013

  • ÉGYPTE

    Washington inquiet de "la désignation terroriste des Frères musulmans"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Un attentat dans un bus fait plusieurs blessés au Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Frères musulmans déclarés "organisation terroriste" en Égypte

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)