Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 27/12/2013

Chômage : le mauvais cadeau de Noël

Dans la revue de presse, ce vendredi, la remontée du chômage en France, Paris, dans le bourbier centrafricain et les bobards politiques de l'année, vus par Libération.

Qu’ils soient de droite, de gauche ou d’extrême droite, les quotidiens accordent une place plus ou moins importante à la remontée du chômage en France. Si Aujourd’hui en France, reste assez neutre avec un appel de UNE sur la mauvaise surprise de novembre sur le chômage, sans aller plus loin dans le commentaire, Le Figaro choisit un ce titre bien de droite "Chômage : Hollande en plein déni" (en référence à l’affirmation du président que « l’inversion de la courbe du chômage est bel et bien engagée »).

Dans son édito, Le Figaro est extrêmement dur et ironique. Il affirme que le "joli conte de Noël sur la baisse du chômage tourne au camouflet pour François Hollande". Et que "les Français ne sont pas dupes et regardent les chiffres".

A l’opposé, L’Humanité, relève dans un appel de Une que les derniers chiffres du chômage montrent que la précarité explose. Mais le journal d’extrême gauche dresse un parallèle entre l’explosion de la précarité et celle des retraites en Or des patrons du CAC40.

Le quotidien communiste révèle les montants des retraites chapeau de plusieurs dirigeants, dont celle de Franck Riboud, patron de Danone (2 millions d’euros) ou celle de Bernard Arnault, patron de LVMH (15 millions d’euros)


Enfin, Libération n’évoque le sujet que dans un bandeau très discret, puis dans les pages éco, loin dans le journal. Le quotidien de gauche préfère lancer un appel à s’inscrire sur les listes électorales ce qui n'est pas anodin.

2014 est une année électorale en France avec les élections municipales en mars et les élections européennes en mai, et il ne reste plus que 4 jours pour s’inscrire sur les listes électorales. Et selon une étude citée par Libération, 3 millions de Français, soit 7% du corps électoral potentiel ne sont pas inscrits sur les listes électorales.
Auxquels il faut ajouter, 6 millions et demi de Français qui sont rayés de listes (parce qu’ils ont déménagé ou qu’ils ne sont pas inscrits à la bonne adresse), soit 15% du corps électoral potentiel. En tout, ce sont près de 10 millions de citoyens qui ne peuvent pas aller voter de cette manière. Beaucoup sont issus de classes sociales inférieures, selon le journal (la plupart des allocataires du RSA ne sont ainsi pas inscrits parce qu’ils ne savent même pas qu’ils peuvent le faire)
. Et donc ces 22% d’électeurs mal ou non inscrits profitent plutôt à la droite. Libération, dans son édito, lance donc un appel à s’inscrire sur les listes électorales. Il reste 4 jours, vous le disiez. "Il n’y a donc plus une minute à perdre. Inscrivez-vous", lance Alexandra Schwartzbrod dans son édito.

La presse française évoque aussi beaucoup l’opération en Centrafrique et pose des questions. Pour Le Parisien, la France s’enfonce dans le bourbier centrafricain : plus les jours passent, et plus il apparait que l’opération Sangaris se heurte sur le terrain à des difficultés plus grandes que prévues. Il y a d’une part les tueries, qui après 3 semaines d’opération française, n’ont pas cessé, au contraire. Du coup selon le journal, il y a un vrai risque d’enlisement.

Dans le Monde, Plantu pose son regard, toujours pertinent sur ce conflit. Avec deux militaires français qui tentent (sans vraiment y arriver) de séparer deux Centrafricains (on imagine que l’un est Chrétien, l’autre Musulmans, mais les deux se ressemblent comme 2 gouttes d’eau. Impossible de les distinguer.

Dans Libération, le dessinateur Willem montre toute la difficulté pour François Hollande, dompteur de circonstance, pour arriver à pacifier la situation. Le lion (qui représente ici le conflit) finit par le croquer. Et les dents, on le voit, sont Chrétiennes en haut, musulmanes, en bas.

On termine par un sujet plus léger :  Libération qui fait, en cette fin d’année, un bilan des mensonges tenus par les politiques de tous bords. "Les bobards de l’année", titre le journal. On le sait, la politique c’est beaucoup de communication (on le voit encore aujourd’hui sur le chômage), beaucoup de mensonges aussi. Chaque année, Libération traque ces mensonges. Et cette année, il y en eu sur les Roms, sur Mariage pour tous (ex : lorsqu’Henri Guaino affirmait que le mariage était une institution vieille de 200 000 ans, soit aussi vieille que l’Homo Sapiens, ce qui parait totalement absurde évidemment), sur les impôts, ou encore sur le Front national qui a passé l’année à affirmer ne pas être un parti d’extrême droite et ne l’avoir jamais été. L’article est merveilleusement mis en image. Regardez par exemple le dessin qui représente Marine Le Pen qui peint les initiales de son parti en petit cœur. Et nous dit : il était une fois le gentil FN.


 

Par Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

06/03/2015 Apartheid

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

Au menu de cette revue de presse présentée par Sandrine Gomes : le plan banlieue, jugé décevant par les médias français avant même d'avoir été présenté. Les mesures prévues...

En savoir plus

06/03/2015 Hillary Clinton

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

Au menu de cette revue de presse internationale présentée, vendredi, par Sandrine Gomes, l'"emailgate" d'Hillary Clinton qui agite le camp démocrate, le fragile cessez-le-feu en...

En savoir plus

05/03/2015 Revue de presse française

"Quel homme noir a un job stable pendant 4 ans ?"

Presse internationale, jeudi 5 mars 2015. Au menu de cette revue de presse, le rapport du ministère de la Justice américain sur la mort de Michael Brown, et le racisme au sein...

En savoir plus

05/03/2015 Revue de presse française

"Ca va être une grosse, grosse claque"

Presse française, jeudi 5 mars 2015. Au menu de cette revue de presse, la défaite «historique» annoncée pour le PS aux départementales, le «naufrage» d’Areva, l’attentat de la...

En savoir plus

04/03/2015 Revue de presse internationale

"La réponse un peu courte d'Obama à Netanyahou"

Presse internationale, mercredi 4 mars 2015. Au menu de cette revue de presse, les critiques suscitées par le discours de Netanyahou devant le Congrès sur le nucléaire iranien,...

En savoir plus