Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

FRANCE

Valls veut interdire les "réunions publiques" de Dieudonné

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/12/2013

Le ministère de l'Intérieur a condamné fermement vendredi "les propos racistes et antisémites" de Dieudonné et compte "étudier toutes les voies juridiques" pour interdire "les réunions publiques" de l'humoriste, déjà condamné par la justice.

Dieudonné est dans le collimateur de la place Beauvau. Le ministère de l'Intérieur a indiqué vendredi 27 décembre vouloir étudier "de manière approfondie toutes les voies juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de l'humoriste, qui "n'appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent (...) à accroître les risques de troubles à l'ordre public".

Dans le même communiqué, le ministère condamne "avec fermeté les propos racistes et antisémites" de Dieudonné M'Bala M'Bala, rappelant notamment qu'il s'en est récemment pris au journaliste Patrick Cohen. Un récent reportage sur France 2 montrait Dieudonné s'en prendre au journaliste de France Inter, lors d'un spectacle à Paris. La direction de Radio France a annoncé le 20 décembre qu'elle allait saisir la justice. Dans son spectacle au théâtre parisien de la Main d'Or, Dieudonné lance notamment : "Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu'il ait le temps de faire sa valise". "Quand je l'entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz... Dommage."

"Shoah nanas"

"De déclaration en déclaration, comme l’ont démontré plusieurs émissions télévisées, il s’attaque de façon évidente et insupportable à la mémoire des victimes de la Shoah", poursuit le ministère de l'Intérieur.

Le 28 novembre, Dieudonné avait été condamné en appel pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale et condamné à 28 000 euros d'amende. Il était poursuivi pour des propos sur les juifs et la Shoah diffusés sur Internet. Dans l'une des vidéos incriminées, il transformait la chanson d'Annie Cordy "Chaud cacao" en "Shoah nanas".

Plus récemment, devant le tribunal correctionnel de Paris, le ministère public a requis contre lui 200 jours amende à 100 euros pour des propos tenus dans un enregistrement vidéo diffusé sur Internet en avril 2010, dans laquelle il reprenait l'expression "Shoah nanas".

Avec AFP

Première publication : 27/12/2013

  • RACISME

    Twitter accepte de livrer des données à la justice française

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une lettre de Dreyfus vendue 380 000 euros aux enchères à Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les actes et les menaces racistes en hausse en 2012

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)