Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Theresa May est du côté obscure de l'Europe"

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rachida Brakni, combattante culturelle

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Irak : dans le piège de Mossoul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Paris et l'Île-de-France ont perdu 1,5 million de touristes en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Après le PSG, la magie de Monaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

Afrique

Égypte : des étudiants islamistes incendient un bâtiment universitaire du Caire

© AFP | L'université Al-Azhar en flammes

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2013

Des étudiants partisans des Frères musulmans ont mis le feu à un des bâtiments d'une université cairote, deux jours après que la confrérie des Frères musulmans a été déclarée illégale. Un étudiant a été tué lors de la dispersion par les autorités.

Plusieurs étudiants soutenant les Frères musulmans ont incendié, samedi 28 décembre, un bâtiment de la faculté de commerce de l'Université Al-Azhar au Caire. Le groupe a pénétré dans l’établissement où ils ont interrompu un examen avant de mettre le feu au bâtiment, a expliqué à l’AFP une source de sécurité.

Rapidement, des policiers et des membres des forces de sécurité ont pénétré dans l'enceinte de l'établissement et ont lancé des gaz lacrymogènes sur les manifestants pour les disperser. Des heurts ont éclaté faisant au moins un mort parmi les étudiants, selon une source médicale de l’AFP. L'incendie, qui a ravagé deux étages, a été maîtrisé puis éteint par les pompiers.

Tweet d'un témoin

L’université avait soutenu l’armée

Cet incident intervient au lendemain de plusieurs manifestations des partisans de l’ex-président Mohamed Morsi à travers l’Égypte. Au Caire, le rassemblement a dégénéré en heurts faisant cinq morts, selon un nouveau bilan de source médicale, et donné lieu à 265 arrestations.

Les partisans des Frères musulmans sont remontés contre la direction d'Al-Azhar, la plus haute institution sunnite, qui avait soutenu l'armée lors de la destitution de Mohamed Morsi début juillet. Le gouvernement a déclaré mercredi la confrérie "organisation terroriste", interdisant à ses membres de manifester.

Depuis la destitution de Mohamed Morsi, l'Égypte est entrée dans un engrenage de violences. Les autorités répriment dans le sang les islamistes, et les plus radicaux d'entre eux mènent des attaques qui ont tué plus d'une centaine de policiers et de soldats.

Avec AFP

Première publication : 28/12/2013

  • FRÈRES MUSULMANS

    Plus de 250 manifestants pro-Morsi interpellés en Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Washington inquiet de "la désignation terroriste des Frères musulmans"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Un attentat dans un bus fait plusieurs blessés au Caire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)