Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Le camp Bouteflika crie victoire, l'opposant Ali Benflis dénonce des fraudes

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Baroin: "Hollande est sous sa bulle de verre"

AFP

L'UMP François Baroin, le 1er octobre 2013 à l'Assemblée nationale à Paris

L'UMP François Baroin, le 1er octobre 2013 à l'Assemblée nationale à Paris

François Baroin, ancien ministre UMP de l'Economie, affirme que "François Hollande est sous sa bulle de verre, prisonnier du piège qu?il s?est tendu pendant la campagne", en faisant "croire que Nicolas Sarkozy était responsable de la crise", dans le Journal du dimanche daté du 29 décembre.

"Or, il s?agit d?une mutation mondiale", poursuit M. Baroin, affirmant également que le chef de l'Etat a "tapé trop fort avec les impôts".

Selon lui, "le choc fiscal a détruit la confiance des consommateurs et des entreprises qui n?investissent plus. Les agents économiques ont peur, il n?y a rien de plus ravageur pour la croissance".

M. Baroin estime que la "théorie de l?inversion de la courbe est une pure création de François Hollande. Le gouvernement va créer 50.000?emplois subventionnés supplémentaires, c?est le contribuable qui va payer la prophétie du président de la République".

"Seule la création d?emplois par les entreprises assurera une baisse du chômage. Or la France ne profite que faiblement de la reprise mondiale", ajoute-t-il.

Le député-maire de Troyes (Aube) voit par ailleurs dans les élections municipales de mars 2014 un "enjeu local". "Je ne suis pas favorable à une nationalisation à outrance de la campagne", affirme-t-il.

"En posant une mauvaise question, on aura une mauvaise réponse. L?appel à un vote sanction conduirait à mobiliser les extrêmes, l?UMP n?étant pas en situation de reconquérir les c?urs. Je crains que le Front national monte à des niveaux très élevés", ajoute-t-il.

Enfin, pour les élections européennes du mois de mai, M. Baroin "souhaite que les parlementaires soient associés à la désignation des têtes de liste des grandes régions".

Première publication : 29/12/2013