Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

EUROPE

Une kamikaze se fait exploser dans une gare en Russie, plus de 10 morts

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/12/2013

Une femme kamikaze s'est fait exploser dimanche à l'intérieur de la gare de la ville de Volgograd, proche de la région instable du Caucase russe, tuant au moins 16 personnes, selon les services anti-terroristes russes.

Au moins seize personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées dimanche 29 décembre en Russie, selon un dernier bilan, dans un attentat-suicide commis par une femme kamikaze, à l'intérieur d'une gare de la ville de Volgograd, proche de la région instable du Caucase russe, ont annoncé des médias russes.

"Le bilan peut encore changer", a indiqué un responsable local cité par les agences russes.

Des responsables régionaux ont indiqué que la femme s'était fait exploser près des détecteurs en métal placés à l'entrée de la gare principale de la ville, bondée de voyageurs. Des images diffusées à la télévision publique russe ont montré des fenêtres soufflées aux deux premiers étages du bâtiment de brique gris. De nombreuses ambulances se trouvaient devant l'entrée principale de la gare, au milieu de débris et de la neige.

Le porte-parole du comité d'enquête, Vadimir Markin, a déclaré que des responsables avaient lancé une enquête pour "acte de terrorisme" présumé.

Le président russe, Vladimir Poutine, a pour sa part ordonné aux forces de l'ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité dans le pays après cette explosion, a déclaré un porte-parole du Kremlin cité par l'agence de presse RIA.

Les mesures de sécurité vont être renforcées dans les gares ainsi que dans les aéroports, a indiqué un porte-parole de la police fédérale, Vladimir Kolesnikov.

C'est l'attentat le plus meurtrier qui ait été commis en Russie en dehors du Nord-Caucase depuis le 24 janvier 2011, jour où des insurgés islamistes avaient tué 37 personnes à l'aéroport moscovite de Domodedovo. Le 21 octobre, un attentat-suicide avait déjà été commis à Volgograd par une femme-kamikaze à bord d'un bus, faisant sept morts et une trentaine de blessés.

Cette attaque intervient à moins de six semaines de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, dans le sud de la Russie.

 

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/12/2013

  • RUSSIE

    Attentat meurtrier dans un bus, Moscou ouvre une enquête pour terrorisme

    En savoir plus

  • RUSSIE

    L'opposant russe Khodorkovski demande un visa de trois mois pour la Suisse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)