Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le Hezbollah conspué aux obsèques de Mohammad Chatah

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/12/2013

L’ancien ministre libanais Mohammad Chatah, assassiné lors d’un attentat à Beyrouth vendredi, a été enterré dimanche dans la capitale libanaise. Chatah était connu pour sa farouche opposition au régime de Damas et au Hezbollah.

L’ex-ministre libanais des Finances Mohammad Chatah, l’un des "cerveaux" de la coalition dite du "14 mars" connue pour son hostilité au régime de Bachar al-Assad, a été enterré dimanche 29 décembre à Beyrouth. Il avait été assassiné deux jours plus tôt lors d’un attentat perpétré contre son convoi.

La cérémonie, placée sous haute sécurité, a été marquée par de violentes diatribes à l’encontre du parti chiite Hezbollah, allié de Damas.

Les centaines de personnes réunies pour ces funérailles ont scandé "Hezbollah, ennemi de Dieu !" ou encore "Hezbollah terroriste !". L’assassinat de Chatah pourtant considéré comme un modéré a amplifié les divisions au Liban entre détracteurs et partisans du régime syrien, mais également les tensions confessionnelles qui existent déjà entre les chiites représentés par le Hezbollah et les sunnites menés par l'ex-Premier ministre Saad Hariri.

La coalition du "14 mars" veut "libérer le pays"

Cet assassinat fait par ailleurs réapparaître l'inquiétude autour d'une éventuelle reprise des attentats ciblés qui ont empoisonné le pays ces dernières années. Chatah est la neuvième personnalité publique hostile au Hezbollah et à Damas à avoir été abattue depuis 2005.

À l’occasion de ces funérailles, les membres de la coalition se sont montrés particulièrement critiques à l’endroit du Hezbollah. Ils se sont engagés à "libérer" le pays de l'arsenal "illégitime" du parti, qui constitue le principal point de discorde entre les deux camps. Le Hezbollah refuse d’envisager de déposer les armes afin de pouvoir continuer sa lutte contre l’État d’Israël.

"Nous avons décidé de libérer le pays de l'occupation des armes illégitimes pour préserver son indépendance, sa souveraineté et sa paix civile", a martelé Fouad Siniora, l’une des têtes de proue de la coalition.

Avec AFP
 

Première publication : 29/12/2013

  • ISRAËL

    Des roquettes tirées du Liban tombent en Israël, Tsahal riposte

    En savoir plus

  • LIBAN

    Attentat à Beyrouth : Hariri accuse implicitement le Hezbollah

    En savoir plus

  • LIBAN

    Une voiture piégée explose près d'une position du Hezbollah

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)