Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 30/12/2013

"Dieudonné, rideau ?"

© France 24

Presse française, lundi 30 décembre 2013. Au menu de la revue de presse française, la proposition de Manuel Valls d’interdire les spectacles de Dieudonné ; le verdict du Conseil constitutionnel sur le budget ; la visite de François Hollande en Arabie saoudite ; puis une leçon d’optimisme.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
Au menu de la presse française, ce matin, la proposition du ministre de l’Intérieur d’interdire les spectacles de Dieudonné pour trouble à l’ordre public.
 
Condamné le mois dernier en appel pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale, après la diffusion d’une vidéo où il transformait la chanson "Chaud cacao" en "Shoah nanas", Dieudonné était également poursuivi pour avoir affirmé, je le cite, que "les gros escrocs de la planète, ce sont des juifs". Il  fait aussi beaucoup parler de lui ces temps-ci grâce au succès rencontré par un signe de ralliement qu’il a lancé, le geste de la "quenelle" à mi-chemin entre le salut nazi et le bras d’honneur - c’est cette nouvelle condamnation, après les six précédentes pour les mêmes motifs, et cette nouvelle provocation, qui ont finalement amené Manuel Valls à demander l’interdiction de ses spectacles. L’humoriste et ses soutiens crient, eux, à la censure. Alors, "censurer ou pas ?", la question fait la Une de Libération, qui estime que non, "Dieudonné n’est pas un anar antisioniste et antisystème", mais "un antisémite enfermé dans un délire paranoïaque", auquel "un psychiatre serait peut-être plus utile qu’un ministre de l’Intérieur".
 
"Antisystème" : c’est justement le mot que le footballeur Nicolas Anelka a employé pour justifier sa "quenelle" de soutien à Dieudonné, lors d’un match joué samedi, en  Angleterre. C’est un geste qui va lui valoir une enquête de la Fédération anglaise de foot, qui doit dire s’il s’agit, ou non, d’un geste raciste. Si c’est le cas, Anelka pourrait être suspendu pour plusieurs matchs, d’après le Figaro.
 
A noter également ce matin, le verdict du conseil constitutionnel à propos du budget de l’année prochaine - une décision qui sanctionne 17 articles sur les 143 présentés. S’il a validé le nouveau projet sur la taxe à 75% sur les hauts revenus, le conseil constitutionnel a en revanche invalidé le nouveau calcul du plafonnement de l’ISF, la suppression de l’abattement fiscal pour les ventes immobilières de terrains à bâtir, la hausse des prélèvements pour les professions libérales ou encore la restriction de l’optimisation fiscale pour les entreprises. D’après le Figaro, les Sages auraient finalement "sanctionné" les "excès fiscaux du gouvernement". "Il ne manquait plus que cela: le conseil constitutionnel contaminé par le ras-le-bol fiscal", jubile le journal.
 
Etrillé par la droite pour sa politique fiscale, François Hollande écope d’une volée de bois vert de la gauche de la gauche pour sa politique étrangère. "François Hollande s’est offert un voyage dans le temps, direction, le Moyen Age", écrit l’Humanité, à propos de la visite présidentielle quia lieu en ce moment-même en Arabie saoudite. L’Huma dénonce la "prétention" de l’Elysée d’"oeuvrer pour la paix, la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient", "en cultivant des liens avec une pétromonarchie familiale où règne l’obscurantisme religieux."
 
On termine avec une question adressée par le Parisien à ses lecteurs : "Qu’est-ce-qu’on attend pour être heureux ?" On apprend au passage qu’il existe une "ligue des optimistes de France"…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Belgique

"DDay"

Presse internationale, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. C’est le jour J.

En savoir plus

18/09/2014 Nicolas Sarkozy

"Kilt ou double"

Presse française, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, l’intervention attendue de François Hollande, et les...

En savoir plus

17/09/2014 Gouvernement

"La confiance en peau de chagrin"

A la Une de la presse française ce matin : la confiance accordée par les députés à Manuel Valls. 269 élus ont choisi de soutenir la politique du Premier ministre. Manuel Valls a...

En savoir plus

16/09/2014 Immigration clandestine

"Combien de rêves naufragés?"

Presse internationale, mardi 16 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, une déclaration d’amour anglaise à l’Ecosse, un message d’Al Qaida à l’EIIL à propos d’Alan...

En savoir plus

16/09/2014 Pacte de responsabilité

"Blues au PS"

Presse française, mardi 16 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le discours de politique générale de Manuel Valls, qui demande la confiance des députés pour la...

En savoir plus