Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Timbuktu" et "Saint Laurent" en lice pour le César du meilleur film

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : qui sont les manifestants du mouvement "Pegida"?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

"L'émirat jihadiste" d'une prison libanaise et des enfants en lutte pour leur cours de récré

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Terrorisme : qui est Sajida al-Rishawi ?

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Syriza en Grèce, un test pour l'Europe

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile japonaise réclame la libération de Kenji Goto

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Kobané reprise par les Kurdes, un symbole fragile ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Longue vie au roi !"

En savoir plus

FRANCE

Après la "quenelle" de Nicolas Anelka, celle de Samir Nasri

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/12/2013

Alors que la polémique enfle autour du geste de la "quenelle" de Nicolas Anelka, une photo du footballeur Samir Nasri faisant le signe de ralliement de l'humoriste Dieudonné a été publiée par la presse britannique.

Après Nicolas Anelka, c’est au tour du footballeur Samir Nasri de créer la polémique en faisant le geste de la "quenelle". La presse britannique a publié, lundi 30 décembre, une photographie du meneur de jeu de Manchester City exécutant le signe apparenté à une manifestation antisémite.

Sur son compte Twitter, le joueur français a immédiatement réagi. "La photo que j'ai faite il y a deux mois est un geste anti-système et en aucun cas un geste antisémite" avant d'ajouter dans un second tweet, "mais je présente mes excuses à toutes les personnes que j'ai pu offenser".

Tweet de Samir Nasri posté lundi 30 décembre

Des "quenelles" de plusieurs sportifs

Le défenseur de Liverpool, Mamadou Sakho, a également été épinglé par la presse anglaise. Sur un cliché, le footballeur se trouve en compagnie de l'humoriste-polémiste Dieudonné, l'inventeur de la "quenelle". Pour tenter d’endiguer la polémique, un porte-parole du club a assuré que "Mamadou Sakho avait expliqué qu'il ne connaissait pas la signification de ce geste quand la photo avait été prise il y a six mois", sans doute à Paris.

Les deux photos ont été maintes fois reprises sur les sites de plusieurs journaux britanniques, que ce soit ceux des tabloïds "Daily Mail", "Daily Mirror" ou "Manchester Evening News" ou celui du quotidien londonien "Daily Telegraph".

Depuis la photo d'Anelka effectuant une "quenelle" samedi après le premier de ses deux buts sous les couleurs de West Bromwich Albion, en championnat d'Angleterre, plusieurs anciennes photos de sportifs français de renom effectuant ce même geste sont ressorties sur les réseaux sociaux, notamment celles du basketteur Tony Parker ou du judoka Teddy Riner, dans les deux cas en compagnie de Dieudonné.

Samir Nasri faisant le geste de la "quenelle"
© Capture d'écran du site larmurerie.antifa-net.fr

Plus de "quenelle" pour Anelka

De son côté, l'attaquant français Nicolas Anelka a accepté de ne plus faire le geste polémique pour célébrer ses buts, à la demande de son club anglais, a annoncé ce même lundi West Bromwich Albion (WBA) dans un communiqué."Le club comprend que cette manière de fêter les buts a pu causer du tort et a demandé à Nicolas de ne plus agir ainsi", a expliqué sur son site WBA. Le club a précisé que "Nicolas a immédiatement été d'accord pour adhérer à cette requête".

Le geste de l'ancien international français pourrait lui coûter très cher. Après une enquête lancée dimanche par la Fédération anglaise de football, Anelka pourrait faire l'objet de sanctions disciplinaires. Depuis mai 2013, tout joueur dont la conduite est jugée discriminatoire encourt une suspension pour cinq matches minimum.

Avec AFP

Première publication : 30/12/2013

  • FRANCE

    Dieudonné : la "quenelle" de la discorde

    En savoir plus

  • FRANCE

    La "quenelle" d’Anelka : une provocation "choquante et écœurante"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Équipe de France : Samir Nasri "s'excuse" de son comportement à l'Euro-2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)