Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

FRANCE

Vœux 2014 : François Hollande reconnaît des "impôts devenus trop lourds"

© Capture d'écran FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/01/2014

François Hollande a présenté, mardi, aux Français ses vœux présidentiels pour l'année 2014. Au cours de son allocution télévisée, le chef de l'État a convenu que les impôts étaient "devenus trop lourds".

Pour la deuxième fois de son quinquennat, François Hollande a présenté, mardi 31 décembre, ses vœux aux Français. Après avoir concédé que l'année 2013 avait "été intense et difficile", le président français a reconnu que les impôts étaient "devenus trop lourds", présentant des mesures afin de pouvoir "à terme les baisser". 

Pour ce faire, le chef de l'État a affirmé vouloir réduire la dépense publique, en ajoutant qu'il "assumera la responsabilité" du programme d'économies. "Nous devons faire des économies partout où elles sont possibles", avec notamment les collectivités locales qui doivent voir leurs compétences clarifiées, afin de pouvoir "à terme baisser les impôts", a-t-il dit, tout en reconnaissant que les "impôts" étaient "devenus trop lourds". "J'assumerai, moi-même, la responsabilité et le suivi de ce programme d'économies durant tout le quinquennat", a promis François Hollande.

"Pacte de responsabilité"

Au cours de son allocution télévisée, François Hollande a annoncé qu’il n’avait "qu'une priorité : l'emploi. Chaque chômeur qui reprend un travail, c'est une famille qui respire", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il proposerait en 2014 un "pacte de responsabilité" aux entreprises. Il consistera à leur proposer des réductions de charges sociales à la condition qu'elles s'engagent à embaucher et à favoriser le dialogue social.

"Je propose un pacte de responsabilité aux entreprises. Il est fondé sur un principe simple : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie, plus d'embauches et plus de dialogue social", s'est engagé le président lors de ses vœux.

"Simplifier la vie"

Le chef de l’État français a, en outre, expliqué vouloir "simplifier la vie" des citoyens et des entreprises, avec des mesures visant à réduire la bureaucratie en France, afin notamment de stimuler les investissements. "Pour les démarches administratives, pour les actes de la vie quotidienne, pour la création d'entreprises, pour le développement de l'investissement: tout doit être rendu plus facile."

Et d’ajouter, "c'est une condition pour que nous puissions être plus attractifs, plus modernes, plus souples", a ajouté le président sans donner plus de détails.

"La République, elle n'est pas négociable"

Le président français a également condamné toutes les formes de discrimination. "Je serai intransigeant face à tout manquement, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux discriminations. La République, elle n'est pas négociable".

Première publication : 31/12/2013

  • DIPLOMATIE

    François Hollande en Arabie saoudite sur fond de crises au Moyen-Orient

    En savoir plus

  • REVUE DE PRESSE

    Hausse du chômage : la presse française tacle François Hollande

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hollande exprime ses "regrets pour l'interprétation de ses propos" sur l'Algérie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)