Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

FRANCE

Vœux 2014 : François Hollande reconnaît des "impôts devenus trop lourds"

© Capture d'écran FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/01/2014

François Hollande a présenté, mardi, aux Français ses vœux présidentiels pour l'année 2014. Au cours de son allocution télévisée, le chef de l'État a convenu que les impôts étaient "devenus trop lourds".

Pour la deuxième fois de son quinquennat, François Hollande a présenté, mardi 31 décembre, ses vœux aux Français. Après avoir concédé que l'année 2013 avait "été intense et difficile", le président français a reconnu que les impôts étaient "devenus trop lourds", présentant des mesures afin de pouvoir "à terme les baisser". 

Pour ce faire, le chef de l'État a affirmé vouloir réduire la dépense publique, en ajoutant qu'il "assumera la responsabilité" du programme d'économies. "Nous devons faire des économies partout où elles sont possibles", avec notamment les collectivités locales qui doivent voir leurs compétences clarifiées, afin de pouvoir "à terme baisser les impôts", a-t-il dit, tout en reconnaissant que les "impôts" étaient "devenus trop lourds". "J'assumerai, moi-même, la responsabilité et le suivi de ce programme d'économies durant tout le quinquennat", a promis François Hollande.

"Pacte de responsabilité"

Au cours de son allocution télévisée, François Hollande a annoncé qu’il n’avait "qu'une priorité : l'emploi. Chaque chômeur qui reprend un travail, c'est une famille qui respire", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il proposerait en 2014 un "pacte de responsabilité" aux entreprises. Il consistera à leur proposer des réductions de charges sociales à la condition qu'elles s'engagent à embaucher et à favoriser le dialogue social.

"Je propose un pacte de responsabilité aux entreprises. Il est fondé sur un principe simple : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie, plus d'embauches et plus de dialogue social", s'est engagé le président lors de ses vœux.

"Simplifier la vie"

Le chef de l’État français a, en outre, expliqué vouloir "simplifier la vie" des citoyens et des entreprises, avec des mesures visant à réduire la bureaucratie en France, afin notamment de stimuler les investissements. "Pour les démarches administratives, pour les actes de la vie quotidienne, pour la création d'entreprises, pour le développement de l'investissement: tout doit être rendu plus facile."

Et d’ajouter, "c'est une condition pour que nous puissions être plus attractifs, plus modernes, plus souples", a ajouté le président sans donner plus de détails.

"La République, elle n'est pas négociable"

Le président français a également condamné toutes les formes de discrimination. "Je serai intransigeant face à tout manquement, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux discriminations. La République, elle n'est pas négociable".

Première publication : 31/12/2013

  • DIPLOMATIE

    François Hollande en Arabie saoudite sur fond de crises au Moyen-Orient

    En savoir plus

  • REVUE DE PRESSE

    Hausse du chômage : la presse française tacle François Hollande

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hollande exprime ses "regrets pour l'interprétation de ses propos" sur l'Algérie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)