Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Passer l'arme à droite"

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Obama envoie 350 soldats supplémentaires en Irak

    En savoir plus

  • "Le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola", s'alarme MSF

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Le chef des Shebab somaliens visé par un raid américain

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'état de santé d'Ariel Sharon s'est brusquement aggravé

© AFP

Vidéo par Axel MAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/01/2014

La santé de l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon, plongé depuis près de huit ans dans le coma, s'est brusquement dégradée, a indiqué mercredi la radio militaire. L'ancien général souffre de "graves problèmes rénaux".

La santé de l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon s'est brusquement aggravée, a indiqué mercredi 1er janvier la radio militaire. Dans le coma depuis près de huit ans, Ariel Sharon, qui est hospitalisé au centre Shiva de l'hôpital Tel Hashomer près de Tel-Aviv, souffre de "graves problèmes rénaux" à la suite d'une intervention chirurgicale, a précisé la même source.

Selon le site Ynet, citant des sources médicales, Ariel Sharon a été transféré dans le service d'urgences il y a un mois. Son état de santé s'est ensuite stabilisé, mais depuis quelques jours s'est produite une "détérioration significative", a ajouté le site.

"Plusieurs organes vitaux sont touchés les uns après les autres"

"Une question de jours"

D'après le quotidien "Haaretz", citant une source informée, si l'état de santé de l'ex-Premier ministre continue à se dégrader, son décès sera "une question de jours". La famille d'Ariel Sharon est actuellement à son chevet et en consultation avec l'équipe médicale qui le soigne, précise "Haaretz".

Selon la deuxième chaîne de télévision, les médecins auraient l'intention de refuser tout acharnement thérapeutique et d'adopter une attitude "passive" en ne recourant pas par exemple à une dialyse.

Le secrétaire d'État américain John Kerry, qui débute ce jeudi une nouvelle visite en Israël, a affirmé que "tous les Américains" avaient une pensée pour Ariel Sharon. "Nos pensées, mes pensées, sont avec la famille Sharon", a-t-il déclaré lors d'un point presse conjoint avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanayhu. "Nous nous rappelons ses contributions, les sacrifices qu'il a fait pour assurer la survie et le bien-être d'Israël", a-t-il ajouté.

Pas de signe de réveil

Aujourd’hui âgé de 85 ans, Ariel Sharon a été terrassé par une attaque cérébrale le 4 janvier 2006. Il est depuis dans le coma, ses fils ayant décidé de le maintenir en vie sous assistance médicale. Il n'a manifesté aucun signe de réveil.

Ancien général, pilier de la droite israélienne, Ariel Sharon a préparé et conduit en 1982 l'invasion du Liban alors qu'il était ministre de la Défense. Une commission d'enquête officielle conclura à sa responsabilité pour n'avoir ni prévu ni empêché les massacres des camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila en septembre 1982, perpétrés par une milice chrétienne alliée d'Israël. Il est contraint à la démission. Mais cela ne l'empêchera pas de devenir Premier ministre en 2001. Il avait été reconduit à ce poste en 2003.

Après avoir été un fervent partisan de la colonisation des Territoires palestiniens, il organise en 2005 le retrait israélien de la bande de Gaza et le démantèlement des colonies installées dans cette région.

Avec AFP

 

Première publication : 01/01/2014

  • ISRAËL

    Dans le coma, Ariel Sharon présente une "activité cérébrale importante"

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël libère 26 prisonniers palestiniens avant la visite de Kerry

    En savoir plus

  • COLONIES ISRAÉLIENNES

    Israël va annoncer de nouvelles constructions dans les colonies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)