Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

SPORT

Michael Schumacher dans un état "stable"

© AFP

Vidéo par Ludovic DE FOUCAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/01/2014

Le septuple champion de formule 1 Michael Schumacher, victime d’une chute de ski dimanche, se trouve dans un état "stable", mercredi, selon son attachée de presse, qui a estimé qu’il s’agissait d’une "bonne nouvelle".

L'état de Michael Schumacher était "stable cette nuit et ce matin", a annoncé, mercredi 1er janvier, Sabine Kelm, l’attachée de presse du septuple champion du monde de Formule 1, trois jours après sa grave chute de ski.

"La situation reste critique", a-t-elle cependant tempéré, même si elle a estimé que ces nouvelles informations constituaient une "bonne nouvelle" en l’état actuel des choses. Cette amie proche de la famille a par ailleurs dévoilé que "la famille avait passé la nuit" près du pilote allemand.

L'attachée de presse a refusé d’apporter plus de précisions sur l’évolution de l’état de Michael Schumacher, expliquant que "seuls les médecins de l'hôpital sont habilités à parler sur ce sujet [...]. Il n'y aura une conférence de presse que s'il y a du changement" de la situation, a-t-elle précisé aux médias, devant le Centre hospitalier universitaire de Grenoble, où l’ancien pilote de Formule 1 a été admis.

Une lourde chute en hors-piste

Alors qu’il faisait du hors-piste, dimanche, avec son fils de 14 ans dans la station de Méribel en Savoie, le champion allemand a violemment heurté un rocher de la tête. Ce choc a provoqué un traumatisme cérébral suivi d’un coma qui a nécessité deux interventions neurochirurgicales.

Selon les médecins, il a toutefois été en partie protégé par son casque. "Quelqu'un qui aurait fait ce type de choc sans casque, certainement, ne serait pas arrivé jusqu'ici", a ainsi expliqué Jean-François Payen, chef du service de réanimation du CHU de Grenoble.

Surnommé le "baron rouge" de la Formule 1, Michael Schumacher a laissé une empreinte indélébile dans sa discipline. Pilote le plus titré de l’histoire avec sept couronnes de champion du monde, 91 victoires en GP, 69 Pole positions et 77 meilleurs tours en course, il a pendant de nombreuses années écrasé la concurrence.

La carrière de Michael Schumacher

Un prodige des pistes

Sa passion est née à Hürth dans l’Ouest de l’Allemagne, tout près de la ville de Cologne. Issu d’une famille modeste, Michael Schumacher attrape le virus de la vitesse dès son plus jeune âge. Son père Rolf équipe, dès l’âge de 4 ans, son kart à pédales d’un petit moteur. Très précoce, le pilote en herbe intègre ensuite le club de karting où il remporte son premier championnat à six ans.

Soutenu par ses parents, Michael Schumacher se lance alors pleinement dans sa passion et multiplie les victoires. Il fait ses débuts en Formule 1 lors de la saison 1991 où il dispute six Grand Prix. Brillant, le jeune sportif impressionne déjà les plus grands et gagne sa première victoire un an plus tard sur le circuit du Grand Prix de Belgique.
En 1994, six mois après la mort d’Ayrton Senna, le grand champion brésilien, Michael Schumacher décroche son premier titre de Champion du monde. Déjà connu pour son arrogance et son coup de volant agressif, le pilote de l’écurie Benetton remporte cette couronne après un accrochage avec Damon Hill, son rival britannique.

Deux ans plus tard, après avoir conquis un deuxième titre avec Benetton, il rejoint l’équipe Ferrari, en pleine reconstruction sous la direction du Français Jean Todt. Un pari osé qui s’avère payant. Le maître allemand commence au début des années 2000 un règne sans partage avec cinq titres d’affilée (2000 à 2004).

Une fin de carrière en demi-teinte

Concurrencé par de nouveaux prodiges, dont l’Espagnol Fernando Alonso, Michael Schumacher connaît ensuite plusieurs saisons difficiles avant de prendre une première retraite à la fin de la saison 2006. Mais le goût de la vitesse est le plus fort, et le "baron rouge" décide de reprendre le volant début 2010 sous les couleurs de Mercedes. Un come-back synonyme de semi-échec. En trois saisons, il ne gagne aucun Grand Prix. Le 4 octobre 2012, à l’occasion du GP du Japon, l’ancienne terreur des pistes annonce officiellement qu’il prend sa retraite après 19 années de compétition.

Il y a quelques mois, le "kaiser" avait annoncé qu’il envisageait une reconversion dans le rodéo, avant de renoncer à cette idée. Il avait depuis accepté un poste de "monsieur sécurité" chez Mercedes.

Première publication : 01/01/2014

  • FORMULE 1

    L'état de Michael Schumacher en "légère amélioration"

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Nombreux messages de soutien après l'accident de ski de Schumacher

    En savoir plus

  • FRANCE

    Michael Schumacher dans un état critique après un accident de ski

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)