Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 02/01/2014

"Rigueur de rigueur"

© France 24

Presse française, jeudi 2 janvier 2014. Au menu de la revue de presse française, les vœux de François Hollande, la libération du père Georges et la Grèce qui prend la présidence tournante de l’Union européenne.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française ce matin, la présentation des vœux de François Hollande aux Français. Dans son allocution, le président a promis une baisse des charges aux entreprises qui embaucheront.
 
Quand François Hollande "en appelle aux entreprises", c’est à la Une du Figaro, qui apprécie la démarche. D’après le journal, les vœux présidentiels ont été l’occasion d’une "correction de tir implicite, mais réelle" : "si l’aveu de Hollande se traduit dans les faits, il pourrait rester comme une conversion au réalisme économique comparable au tournant de la rigueur consenti en 1982-1983."
 
Un président ouvertement acquis au social-libéralisme et à la politique de l’offre, évidemment, l’idée mécontente la gauche de la gauche. L’Humanité évoque "des vœux qui passent mal", notamment auprès de certains militants syndicaux et associatifs.
 
François Hollande et le gouvernement se retrouveront demain pour le premier conseil des ministres de 2014. L’Opinion parle d’une année "placée sous le signe du remaniement", et propose un petit tour du côté de la "Hollande Academy".
 
Chez les incontournables, Manuel Valls, Laurent Fabius, Christiane Taubira ou Jean-Yves Le Drian. Plus en délicatesse, semble-t-il : Marisol Touraine, Vincent Peillon, ou l’écolo Philippe Martin. Et qui après Jean-Marc Ayrault ? D’après l’Opinion, les chances de Martine Aubry et même de Claude Bartolone "s’éloigneraient", tandis que celles de Michel Sapin et de Manuel Valls, social-libéral dans l’âme, "grandiraient".
 
Il est aussi beaucoup question ce matin de la libération du père Georges, après sept semaines de captivité. Le prêtre a rappelé hier que six autres otages français sont toujours retenus dans le monde - à voir à la Une de la Croix, qui s’est intéressé à la façon dont le président Paul Biya a joué de ses relais. D’après le quotidien, il existerait un «couloir» de négociations très sûr entre les autorités camerounaises du nord du Nigeria et les islamistes de Boko Haram. La Croix explique que Paul Biya exploite chaque libération d’otage pour faire oublier qu’il est au pouvoir depuis 1982.
 
Quant à l’organisation Boko Haram, rapporte la Croix, elle connaîtrait aujourd’hui une "dérive crapuleuse", multipliant depuis deux ans les attaques contre les banques.
 
A noter aussi ce matin, le renouvellement de la présidence européenne, assumée pour les six prochains mois par la Grèce, "présidente en crise", titre Libération. Le journal rapporte que le pays récolte en ce moment les premiers fruits de ses efforts, après 4 ans d’une cure d’austérité particulièrement violente. Mais les "maux qui (le) rongent" sont toujours là : une administration inefficace, et une inégalité devant l’impôt effarante. Alors que la pression fiscale est devenue insupportable pour la classe moyenne, l’évasion et la fraude fiscale, qui expliquent beaucoup de la crise, atteignent des sommets : en 2012, le FMI et la Commission européenne les estimaient à un chiffre compris entre 40 et 45 milliards par an, soit de 12 % à 15 % du PIB.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/02/2018 Déradicalisation

"Radicalisation : un nouveau plan pour sortir de l'impasse"

À la une de cette revue de presse française du 23 février : le gouvernement présente un nouveau plan contre la radicalisation, le président Macron veut conquérir l'Europe et...

En savoir plus

23/02/2018 Art contemporain

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

Dans cette revue de presse internationale du 23 février : le puissant lobby des armes américain, la NRA, réclame davantage d'armes à l'école, la foire d'art contemporain...

En savoir plus

22/02/2018 Revue de presse française

La France craint un "cataclysme" en Syrie

Au menu de la revue de presse nationale, jeudi, la mort de deux soldats français de l'opération Barkhane dans l’explosion d’une bombe artisanale au Mali, la France qui craint un...

En savoir plus

22/02/2018 Revue de presse internationale

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

Au menu de la revue de presse internationale, jeudi, focus sur les lycéens de Parkland, rescapés de la fusillade dans leur lycée, qui relancent le débat sur le contrôle des armes...

En savoir plus

21/02/2018 Revue de presse internationale

"D'Alep à la Ghouta, l'histoire se répète"

Au menu de cette revue de presse internationale du 21 février 2018 : l'indignation face à la déflagration de bombes sur la Ghouta Orientale. "D'Alep à la Ghouta, l'histoire se...

En savoir plus