Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 05/01/2014

De bonnes résolutions pour le Liban

Au sommaire de cette édition : les internautes Libanais expriment en ligne leurs attentes et leurs espoirs pour 2014 ; la ville de Detroit offre des logements gratuits aux écrivains ; et un champion de VTT propose de vivre de l’intérieur une descente vertigineuse.

DE BONNES RÉSOLUTIONS POUR LE LIBAN

« Je ne suis pas un martyr » est le nom d’une campagne menée sur les réseaux sociaux au Liban pour dénoncer les violences dans le pays. Une campagne lancée alors que le Liban a été la cible de deux attentats meurtriers en moins d’une semaine et qui invite les internautes à se prendre en photo en tenant une pancarte exprimant leurs vœux pour le Liban pour l’année à venir.

Des clichés à travers lesquels de nombreux citoyens dénoncent le communautarisme et le système confessionnel qui régissent la vie politique locale, tout en réclamant un « Liban laïque ». Le pays est en effet tiraillé entre 18 groupes religieux et se retrouve souvent pris dans l’engrenage des conflits régionaux comme la guerre civile en Syrie.

Même son de cloche chez ces internautes qui demandent l’institutionnalisation du mariage civil. Un sujet toujours sensible au Liban malgré un premier pas fait en ce sens par les autorités qui ont officiellement reconnu, en avril dernier, l’union civile entre un couple sunnito-chiite alors que seuls les mariages religieux étaient autorisés jusque là.

Et parmi les autres souhaits formulés par les internautes du pays, celui d’accorder aux femmes le droit de transmettre la nationalité libanaise à leur époux et à leurs enfants. Une question qui mobilise des centaines d’internautes sur les réseaux sociaux.

D’autres ont quant à eux choisi de prendre position en faveur des droits des homosexuels, à l’instar de ce musicien qui voudrait « prendre la main de son petit ami sans avoir à craindre la police. »

Des résolutions via lesquelles beaucoup de Libanais expriment également leur attachement à leur pays qu’ils souhaitent voir changer, en disant ne pas vouloir être obligé de s’expatrier pour avoir une vie meilleure.

 

DES ÉCRIVAINS POUR REPEUPLER DETROIT

Offrir un logement à des écrivains dans le besoin et redynamiser Detroit. C’est le double objectif poursuivi par l’association « Write a House » qui a récemment acheté plusieurs maisons abandonnées dans des quartiers déshérités de la ville américaine. Une cité officiellement en faillite qui a perdu le quart de sa population entre 2000 et 2010 avec le déclin de son industrie automobile.

Ce cadre original devrait en effet constituer une importante source d’inspiration pour les écrivains estiment les responsables du projet qui viennent donc de lancer une collecte de fonds pour financer la restauration de leur première maison. Une campagne qui s’organise sur la plateforme de financement participatif Indiegogo et qui espère réunir 25 000 dollars.

Une opération menée en partenariat avec « Young Detroit Builders », une association qui forme des jeunes en difficulté aux métiers du bâtiment et qui est donc chargée de donner une seconde vie à ces logements laissés à l’abandon.

Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes tout en revitalisant la scène littéraire de la ville : « Write a House » souhaite faire d’une pierre, deux coups avec cette initiative. Et il s’agit désormais de trouver des journalistes, des romanciers, des poètes ou des blogueurs qui accepteraient d’emménager dans ces résidences d’écrivains un peu particulières pour une durée d’au moins deux ans. La période de candidature ne s’ouvrira qu’au printemps prochain mais l’association a expliqué avoir déjà reçu de nombreuses sollicitations de la part d’écrivains locaux et internationaux.

 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

« Requin tigre détecté à 2 kilomètres de Scarborough ». Ce tweet, que l’on peut lire sur le compte des sauveteurs en mer de la côte ouest australienne, a été envoyé par… un requin. Des chercheurs ont en effet équipé 320 squales de balises, programmées pour émettre un message dès que les animaux se rapprochent des côtes. Plus rapide que la radio ou la presse, ce système d’alerte pourrait s’avérer plus efficace pour protéger les baigneurs sur cette côte particulièrement dangereuse où l’on comptabilise 6 attaques mortelles depuis 2011.

 

L’INFOGRAPHIE DU JOUR

Quelles études les chefs d’Etat de la planète ont-ils suivies ? Réponse en un seul coup d’œil sur cette carte en ligne. Postée par un utilisateur du forum communautaire Reddit, elle représente, en couleurs, les cursus scolaires effectués par les grands de ce monde. Et sans surprise, ce sont les études d’économie et de droits qui dominent. À l’inverse, on ne compte qu’un seul diplômé de littérature à la tête d’un pays : Jalal Talabani, le président irakien. Et Goodluck Jonathan, le président du Nigeria, est, lui, l’unique dirigeant à avoir étudié la zoologie.



DES PHOTOS INÉDITES DE L’ANTARCTIQUE EN LIGNE

Un siècle après avoir été prises, des photos de l’Antarctique refont surface. Tout juste publiées en ligne par « l’Antarctic Heritage Trust », en Nouvelle-Zélande, elles ont été réalisées en 1910 lors d’une expédition britannique menée sur l’île de Ross dans l’Antarctique. C’est là où les négatifs ont été retrouvés 100 ans plus tard, enfermés dans un bloc de glace. Après un minutieux travail de restauration, les conservateurs sont parvenus à redonner vie à 22 photographies qui constituent un témoignage unique de cette aventure.

 

VIDÉO DU JOUR

Vivre de l’intérieur une descente vertigineuse effectuée en VTT dans un canyon de l’Utah aux Etats-Unis : c’est ce que propose dans cette vidéo le champion britannique de la discipline Brendan Fairclough. Un clip réalisé grâce à une petite caméra fixée sur le casque de l’athlète que les internautes pourront visionner dans son intégralité sur les sites de partage…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus