Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Moyen-Orient

Syrie : cinq employés de MSF "emmenés par un groupe"

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/01/2014

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a annoncé que cinq de ses employés ont été "emmenés par un groupe", jeudi, dans le nord de la Syrie. L'ONG évoque, dans un communiqué, un "interrogatoire".

Cinq employés de Médecins sans frontières (MSF) ont été "emmenés hier soir [jeudi 2 janvier, NDLR] dans une maison au nord de la Syrie, par un groupe pour, semble-t-il, les interroger", a annoncé, vendredi 3 janvier, l'ONG dans un communiqué.

"MSF est en contact avec tous les acteurs appropriés ainsi qu'avec les familles de ses collègues et fait tout ce qui est possible pour rétablir un contact", assure l'organisation, qui se refuse à donner plus de détails "pour la sécurité de ses collègues".

"MSF ne dispose pas d'autorisation de Damas pour travailler en Syrie"

L'ONG possède six hôpitaux et quatre centres de santé dans le nord de la Syrie, et gère également un programme depuis des pays voisins pour apporter un soutien à 27 hôpitaux et 56 postes médicaux en Syrie en leur fournissant des médicaments, du matériel médical, ainsi qu'un soutien et des avis techniques, précise MSF.

La situation des travailleurs humanitaires en Syrie est périlleuse. En septembre 2013, un chirurgien syrien travaillant pour MSF a été tué dans le nord de la Syrie. Et plusieurs humanitaires travaillant dans des zones rebelles ont été enlevés ou mis en détention. En octobre, sept employés du Comité international de la Croix-Rouge ont été enlevés dans la province d'Idleb, au nord-ouest du pays. Selon une ONG syrienne, ce serait l'État islamique en Irak et au Levant [EIIL, lié à Al-Qaïda], qui aurait orchestré ces enlèvements.

Avec AFP

Première publication : 03/01/2014

  • DROITS DE L'HOMME

    Syrie : des extrémistes menacent de mort l'OSDH

    En savoir plus

  • SYRIE

    Retard dans le processus de destruction des armes chimiques syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le pilonnage aérien d'Alep a fait plus de 400 morts en dix jours

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)