Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Moyen-Orient

La ville irakienne de Fallouja sous contrôle total d'Al-Qaïda

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/01/2014

Les autorités irakiennes ont affirmé samedi avoir perdu le contrôle de Fallouja, située dans un bastion sunnite hostile au Premier ministre Maliki. La ville est désormais aux mains de l’État islamique en Irak et au Levant, branche d'Al-Qaïda.

Fallouja est désormais un "État islamique". C'est du moins ainsi que l'État islamique en Irak et au Levant (EEIL) a décidé de qualifier la ville située à 60 km à l'ouest de Bagdad.

De son côté, le gouvernement irakien a confirmé avoir perdu le contrôle de la localité par la voix d'un haut responsable de la sécurité de la province d'Al-Anbar (ouest).

"Fallouja est sous le contrôle de l'EIIL", a indiqué ce responsable. Il a cependant précisé que "les secteurs autour de Fallouja étaient aux mains de la police locale".

Au moins 32 civils et 71 combattants d'Al-Qaïda ont été tués vendredi dans les affrontements opposant le réseau extrémiste sunnite à des tribus locales et aux forces de sécurité dans la province d'Al-Anbar, bastion sunnite hostile au Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

Les combattants de l'EIIL contrôlent également depuis jeudi plusieurs secteurs de Ramadi, située à 100 km à l'ouest de Bagdad.

Les combats avaient éclaté lundi à Ramadi, après le démantèlement d'un camp de protestataires anti-gouvernementaux présenté par le gouvernement comme un "repaire d'Al-Qaïda". Les violences se sont ensuite propagées à la ville proche de Fallouja.

La province d'Al-Anbar est devenue depuis plus d'un an un haut lieu de la contestation contre le Premier ministre Maliki, accusé d'accaparer le pouvoir et de marginaliser les sunnites.

Fallouja et Ramadi avaient été des bastions de l'insurrection ayant suivi l'invasion américaine de l'Irak en 2003.

Avec AFP

 

Première publication : 04/01/2014

  • ANALYSE

    "L’Irak est dans l’impasse"

    En savoir plus

  • IRAK

    Des insurgés islamistes contrôlent en partie deux villes irakiennes

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Un attentat à la voiture piégée endeuille le Noël des chrétiens d'Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)