Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claudia Cardinale sublimée mais retouchée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RD Congo : l'ONU va réduire le nombre de casques bleus

En savoir plus

POLITIQUE

Soutien de Valls à Macron : Le PS est-il mort ?

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : le difficile parcours des "dublinés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Perez, le photographe derrière l’acteur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung présente son nouveau smartphone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, M. Déloyal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye, l'Union européenne !

En savoir plus

Asie - pacifique

En images : le festival de sculptures sur glace de Harbin

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/01/2014

La ville de Harbin, située dans le nord est de la Chine, s'est transformée en cité de glace. La 30e édition du célèbre festival de sculptures a débuté ce dimanche. FRANCE 24 a sélectionné les plus belles photos de ce rendez-vous spectaculaire.

Des artistes du monde entier se sont rassemblés à Harbin, dans le nord est de la Chine, pour donner vie à de gigantesques sculptures. Pour sa 30e édition, le festival de neige et de glace a encore vu les choses en grand. Près de 8 000 personnes travaillent sur ce site, qui a nécessité 180 000 mètres cubes de glace et 150 000 de neige, selon les organisateurs.

Les visiteurs, qui étaient au nombre de 700 000 en 2013, pourront notamment admirer, durant un mois, un château tout droit sorti du conte de la "Belle au bois dormant", une tour qui culmine à 46 mètres ou encore un toboggan géant long de 240 mètres.

 

Première publication : 05/01/2014

  • CULTURE

    Ousmane Sow, premier Noir à l’Académie française des Beaux-Arts

    En savoir plus

  • ART CONTEMPORAIN

    En images : la FIAC de Paris célèbre l’art contemporain en plein air

    En savoir plus

  • ART

    Des Van Gogh et des Picasso pour éponger la dette publique de Detroit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)