Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Amériques

Par -28°C, les footballeurs américains sont sur le terrain

© www.packers.com

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/01/2014

Alors qu'un froid polaire paralyse le nord des États-Unis, les rencontres de football américain ne sont pas annulées. Le match opposant les Green Bay Packers au 49ers de San Francisco devrait être l'un des plus froids de l'histoire de la ligue.

Bien loin du soleil californien, l'équipe des 49ers de San Francisco se prépare à vivre un match particulièrement difficile, ce dimanche, sur le terrain des Green Bay Packers situé dans le Wisconsin. Selon les services météorologiques américains, les températures ressenties pourrraient en effet descendre jusqu'à -28°C dans le stade Lambeau Field, qui n'est pas couvert.

Cette rencontre organisée dans le cadre des playoffs de la NFL (le championnat de football américain) pourrait ainsi devenir l'une des plus glaciales de l'histoire de la ligue. Le dernier record remonte à 1967, toujours dans le Wisconsin, lors d'un match entre les Dallas Cowboys et les Green Bay Packers. Les températures ressenties avaient atteint -38°C.

Des records de froid

Après avoir été frappé par une tempête de neige qui a fait 11 morts, le nord des Etats-Unis fait ainsi face à un froid polaire. En raison des vents soufflants en rafale, les températures ressenties pourraient descendre jusqu'à -50°C dans certaines zones.

Les autorités ont donc appelé tous ceux qui le pouvaient à rester au chaud dans les prochains jours. "Les habitants de Chicago ont du cœur, mais quand les températures descendent aussi bas que ce qui est prévu, il vaut mieux prévoir les choses en avance", a souligné un porte-parole des services locaux de Chicago.

Dans le Minnesota, les écoles seront également fermées lundi. "J'ai pris cette décision pour protéger tous nos enfants des températures dangereusement froides qui sont prévues pour lundi. J'exhorte tous les habitants du Minnesota (...) à faire preuve de la plus grande prudence face à ces conditions météorologiques extrêmes", a déclaré le gouverneur de cet État, Mark Dayton.

La neige pourrait par ailleurs faire son retour dans une vaste zone allant du sud du Mississipi jusqu'à l'Ohio, d'après les services météos. 

Avec AFP

Première publication : 05/01/2014

  • INTEMPÉRIES

    En images : un froid polaire s'abat sur le nord-est des États-Unis

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Vos photos de la tempête de neige aux États-Unis

    En savoir plus

  • FOOTBALL AMERICAIN

    Daniel Adongo, le rugbyman africain qui veut percer dans le football américain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)