Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

EUROPE

À Kiev, les pro-européens comptent sur une nouvelle vague de manifestants

© AFP | Des manifestants sur la place de l'Indépendance à Kiev

Vidéo par Gulliver CRAGG

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Une nouvelle journée de manifestations a mobilisé, dimanche, plus de 10 000 personnes à Kiev, en Ukraine. Un chiffre bien en deçà des précédents rassemblements mais les participants refusent de parler d’essoufflement du mouvement.

Plus de 10 000 Ukrainiens étaient rassemblés, dimanche 5 janvier, sur la place de l’Indépendance, à Kiev. Depuis le 21 novembre, ces manifestants forment un mouvement pro-européen qui entend protester contre la décision du président Viktor Ianoukovitch de ne pas signer un accord de libre-échange avec l’Union européenne, préférant favoriser ses relations avec la Russie. Depuis, les manifestants, qui demandent la démission de l’exécutif et un rapprochement avec l’Europe, n’ont rien obtenu.

Alors que le mouvement est parvenu à réunir des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes, le rassemblement de dimanche a fait pâle figure. “La foule sur la place de l’Indépendance est décidément beaucoup moins grande que celle que nous avons vu pendant les semaines précédentes, confirme Gulliver Cragg, le correspondant de FRANCE 24 à Kiev. Mais les participants ne veulent absolument pas entendre parler d’un essoufflement du mouvement”, poursuit-il.

“Nous ne perdons pas espoir, nous continuons de lutter pour rejoindre l’Union européenne”, martèle une manifestante au micro de FRANCE 24. “Ce n’est pas que le soutien s’affaiblit, c’est juste que nous sommes au milieu des vacances de Noël, les gens rentrent chez eux pour les fêtes”, ajoute un autre participant.

Bientôt une “nouvelle vague de manifestants”

Même discours du côté des leaders de l’opposition, dont le champion du monde de boxe Vitali Klitschko, qui s’attend, après les fêtes du Noël orthodoxe qui sera célébré le 7 janvier, à "une nouvelle vague de manifestants" pour préparer un mouvement de "grève générale dans le pays".

Fin décembre, déjà, l'agression par des inconnus de la journaliste ukrainienne Tetiana Tchornovol, en première ligne dans la contestation pro-européenne, avait donné un nouveau souffle au mouvement.

Reste que, la signature, le 17 décembre à Moscou, d'accords économiques qui prévoient un crédit de 15 milliards de dollars à l'Ukraine et la baisse d'un tiers du prix du gaz russe, alors que le pays est au bord de la faillite, a semblé désarçonner les leaders de cette contestation, sans précédent depuis la Révolution orange pro-occidentale de 2004.

Avec AFP

Première publication : 05/01/2014

  • UKRAINE

    Nouvelle mobilisation massive de l'opposition à Kiev

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Une journaliste ukrainienne pro-européenne passée à tabac

    En savoir plus

  • ACCORD UKRAINE-RUSSIE

    Viktor Ianoukovitch rapproche un peu plus Kiev de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)