Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

EUROPE

À Kiev, les pro-européens comptent sur une nouvelle vague de manifestants

© AFP | Des manifestants sur la place de l'Indépendance à Kiev

Vidéo par Gulliver CRAGG

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Une nouvelle journée de manifestations a mobilisé, dimanche, plus de 10 000 personnes à Kiev, en Ukraine. Un chiffre bien en deçà des précédents rassemblements mais les participants refusent de parler d’essoufflement du mouvement.

Plus de 10 000 Ukrainiens étaient rassemblés, dimanche 5 janvier, sur la place de l’Indépendance, à Kiev. Depuis le 21 novembre, ces manifestants forment un mouvement pro-européen qui entend protester contre la décision du président Viktor Ianoukovitch de ne pas signer un accord de libre-échange avec l’Union européenne, préférant favoriser ses relations avec la Russie. Depuis, les manifestants, qui demandent la démission de l’exécutif et un rapprochement avec l’Europe, n’ont rien obtenu.

Alors que le mouvement est parvenu à réunir des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes, le rassemblement de dimanche a fait pâle figure. “La foule sur la place de l’Indépendance est décidément beaucoup moins grande que celle que nous avons vu pendant les semaines précédentes, confirme Gulliver Cragg, le correspondant de FRANCE 24 à Kiev. Mais les participants ne veulent absolument pas entendre parler d’un essoufflement du mouvement”, poursuit-il.

“Nous ne perdons pas espoir, nous continuons de lutter pour rejoindre l’Union européenne”, martèle une manifestante au micro de FRANCE 24. “Ce n’est pas que le soutien s’affaiblit, c’est juste que nous sommes au milieu des vacances de Noël, les gens rentrent chez eux pour les fêtes”, ajoute un autre participant.

Bientôt une “nouvelle vague de manifestants”

Même discours du côté des leaders de l’opposition, dont le champion du monde de boxe Vitali Klitschko, qui s’attend, après les fêtes du Noël orthodoxe qui sera célébré le 7 janvier, à "une nouvelle vague de manifestants" pour préparer un mouvement de "grève générale dans le pays".

Fin décembre, déjà, l'agression par des inconnus de la journaliste ukrainienne Tetiana Tchornovol, en première ligne dans la contestation pro-européenne, avait donné un nouveau souffle au mouvement.

Reste que, la signature, le 17 décembre à Moscou, d'accords économiques qui prévoient un crédit de 15 milliards de dollars à l'Ukraine et la baisse d'un tiers du prix du gaz russe, alors que le pays est au bord de la faillite, a semblé désarçonner les leaders de cette contestation, sans précédent depuis la Révolution orange pro-occidentale de 2004.

Avec AFP

Première publication : 05/01/2014

  • UKRAINE

    Nouvelle mobilisation massive de l'opposition à Kiev

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Une journaliste ukrainienne pro-européenne passée à tabac

    En savoir plus

  • ACCORD UKRAINE-RUSSIE

    Viktor Ianoukovitch rapproche un peu plus Kiev de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)