Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon Blatter

    En savoir plus

  • L'ex-otage Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Mali : Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

Eric Besson candidat à sa succession à Donzère (Drôme) mun#26000

AFP

L'ancien ministre Eric Besson, retiré de la vie politique depuis la défaite de Nicolas Sarkozy, a annoncé lundi qu'il était finalement candidat à sa succession à la mairie de Donzère (Drôme) après la défection pour raison de santé de son successeur désigné.Eric Besson, le 9 mai 2012 à Paris

L'ancien ministre Eric Besson, retiré de la vie politique depuis la défaite de Nicolas Sarkozy, a annoncé lundi qu'il était finalement candidat à sa succession à la mairie de Donzère (Drôme) après la défection pour raison de santé de son successeur désigné.Eric Besson, le 9 mai 2012 à Paris

L'ancien ministre Eric Besson, retiré de la vie politique depuis la défaite de Nicolas Sarkozy, a annoncé lundi qu'il était finalement candidat à sa succession à la mairie de Donzère (Drôme) après la défection pour raison de santé de son successeur désigné.

"André Ferrandis m'a informé il y a quelques jours de sa décision, pour des raisons de santé, de ne plus être candidat aux élections municipales (...) et il m'a demandé de reprendre la tête de liste de l'équipe actuellement en formation", a expliqué l'ancien ministre de l'Industrie sur France Bleu Drôme Ardèche.

"J'ai pris la décision de repartir car je suis très attaché à la commune et que j'ai des projets qui me tiennent à c?ur et que je veux mener jusqu'au bout", a poursuivi M. Besson, maire de Donzère depuis 19 ans, qui dit s'être "réorganisé" dans son travail pour "se rendre plus disponible".

Il a par ailleurs assuré que, comme par le passé, la liste qu'il conduira "sera une liste de rassemblement ouverte à différentes sensibilités politiques et de renouvellement", avec des "gens de gauche, du centre et de droite".

En septembre dernier, Eric Besson avait annoncé qu'il renonçait à briguer un quatrième mandat à Donzère étant accaparé par son activité professionnelle.

Première publication : 06/01/2014