Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Proche-Orient : Hébron, symbole d’une paix qui semble impossible

En savoir plus

SUR LE NET

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les temps forts musicaux de l'année 2014

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

L'art de la bûche

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Deuxième tour de l'élection présidentielle en Grèce

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle tunisienne : le face à face Essebsi - Marzouki

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

FRANCE

Serge Dassault visé par une plainte pour "association de malfaiteurs"

© AFP | Serge Dassault, ex-maire de Corbeil-Essonnes.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Une plainte pour "association de malfaiteurs" a été déposée contre l'industriel Serge Dassault, ancien maire de Corbeil-Essonnes (91). Une affaire qui s'ajoute aux nombreuses autres enquêtes visant le fortuné avionneur.

Serge Dassault, avionneur fortuné et ancien maire de Corbeil-Essonnes, est visé par une plainte pour "association de malfaiteurs". Elle a été déposée par Fatah Hou, boxeur amateur et ancien chef d’entreprise, qui a été victime d’une tentative d’assassinat en février dernier, sur fond d’une sulfureuse histoire d’achat de votes.

La plainte déposée par Fatah Hou contre le sénateur Serge Dassault vise également un membre de l’ambassade marocaine à Paris, ainsi que le successeur – et dauphin – de l’industriel à la mairie de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, et le responsable du service des sports de la ville. Ces deux derniers avaient été mis sur écoute dans le cadre de l’enquête sur une précédente tentative d’assassinat dans la commune.
 
Selon la plainte, où des extraits de conversation téléphoniques sont reproduits, les quatre hommes concernés "avaient mis en place un plan précis tendant à faire interpeller et incarcérer au Maroc [Fatah Hou], sous des prétextes fallacieux", afin de l’empêcher "de révéler ce qu’il savait sur le degré de corruption" dans la ville.
 
Complot et tentative d’assassinat
 
Selon le document, c’est lors d’un déjeuner réunissant le diplomate marocain, le maire de Corbeil-Essonnes et l’industriel que le complot contre Fatah Hou a été finalisé. "Quand ils vont arriver au Maroc, ils vont être surpris de l’accueil", a ainsi déclaré Jean-Pierre Bechter en février dernier. L’homme a été entendu en juin, il a réfuté toute menace dans ces propos, assurant qu’il s’agissait simplement de "prévenir les familles" que leurs "enfants déconnaient".
 
"Le projet de l’association de malfaiteurs n’a visiblement pas été exécuté", a déclaré l’avocate du plaignant, Maitre Marie Dosé. Tout simplement, estime-t-elle, parce qu’entre temps, Fatah Hou a été victime d’une tentative d’assassinat.
 
Le 19 février, un homme a tiré trois balles sur Fatah Hou, qui a échappé de peu à la mort mais reste encore aujourd’hui lourdement handicapé. L’auteur des tirs est reconnu par des témoins – la scène s’est déroulée en pleine journée dans le centre-ville. Il s’agit de Younès Bounouara, un visage connu dans Corbeil-Essonnes pour être un proche de l’ancien maire de la ville, Serge Daussault. L’homme a pris la fuite mais a fini par se rendre début novembre, après plusieurs mois de cavale. Il a été mis en examen et écroué. La police soupçonne là aussi une affaire liée à d’éventuels achats de vote à Corbeil-Essonnes.
 
De nombreuses enquêtes liées à Corbeil-Essonnes et à Serge Dassault sont en cours. Une information judiciaire a d’ailleurs été ouverte à Paris en mars dernier pour corruption, abus de biens sociaux, blanchiment et achat de votes présumés aux élections municipales, entre 2008 et 2010.
 
Avec AFP

Première publication : 06/01/2014

  • FRANCE

    La France stagne à la 22e place du baromètre de la corruption

    En savoir plus

  • FRANCE

    Serge Dassault se fait voler un ordinateur contenant des données confidentielles

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    En Inde, Dassault vend ses premiers Rafale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)