Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Moyen-Orient

En Israël, les migrants africains poursuivent leur mouvement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Des milliers d'immigrés africains ont de nouveau manifesté lundi devant des ambassades occidentales à Tel-Aviv. Entrés clandestinement en Israël, ils protestent contre la politique d'immigration de l'État hébreu.

Ils étaient des milliers dans les rues de Tel-Aviv lundi 6 janvier. Entrés clandestinement en Israël, des migrants africains ont manifesté devant des ambassades occidentales pour protester contre la politique israélienne d'immigration. 

Ce nouveau rassemblement de ressortissants originaires principalement du Soudan et d'Érythrée survient au lendemain d'une manifestation monstre de plus de 30 000 d'entre eux à Tel-Aviv. Ils dénoncent le refus des autorités d'examiner leurs demandes d'asile, ainsi que le placement en rétention de centaines d'entre eux. Or, depuis 2009, la compétence pour décider de l'attribution du statut de réfugié aux demandeurs d'asile en Israël est passée du HCR au ministère de l'Intérieur.

"ONU, réveille-toi", ont scandé les manifestants en passant devant le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). 

"Israël n'est pas leur maison"

Selon une loi votée le 10 décembre, les immigrés clandestins peuvent être placés jusqu'à un an en rétention sans procès. Le nouveau centre de rétention Holot, qui a commencé à fonctionner en décembre, est ouvert pendant la journée, mais ses occupants doivent pointer à trois reprises et y passer la nuit. Dans un communiqué, Walpurga Englbrecht, représentante en Israël du HCR, a exprimé son inquiétude devant ce centre de "détention illimitée" qui ne correspond pas aux termes de la convention de 1951 sur les réfugiés.

Le ministre israélien de l'Intérieur, Gideon Saar, a affirmé lundi que la grande majorité des immigrés venaient chercher du travail et pas l'asile. "Mais Israël n'est pas leur maison et nous allons nous efforcer de garantir qu'il ne devient pas un pays d'infiltrés", a-t-il dit à la radio de l'armée.

Les autorités israéliennes estiment à 60 000 le nombre d'Africains entrés clandestinement et ont lancé en 2012 une campagne qui a abouti au départ ou à l'expulsion de 3 920 d'entre eux. Parallèlement, Israël a achevé en 2013 la construction d'une clôture électronique le long des 230 km de frontière avec l'Égypte, ce qui a réduit pratiquement à néant le nombre d'entrées illégales.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 06/01/2014

  • ISRAËL

    Manifestation monstre de migrants africains à Tel-Aviv

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Les dépouilles de 87 migrants retrouvées dans le désert nigérien

    En savoir plus

  • IMMIGRATION CLANDESTINE

    Une vidéo d'immigrants humiliés à Lampedusa choque l'Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)