Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

La mixité des métiers, priorité 2014 pour favoriser l'égalité femmes/hommes

AFP

Jean-Marc Ayrault a fixé lundi à Versailles le développement de la

Jean-Marc Ayrault a fixé lundi à Versailles le développement de la "mixité des métiers" comme priorité en 2014 de l'égalité entre les femmes et les hommes.Une femme travaille sur une ligne d'assemblage de l'usine automobile Scania, en mars 2013, à Angers

Jean-Marc Ayrault a fixé lundi à Versailles le développement de la "mixité des métiers" comme priorité en 2014 de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Le Premier ministre, accompagné de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, et le ministre du Travail, Michel Sapin, a présenté au Château de Versailles la feuille de route du gouvernement pour 2014 en matière d'égalité entre les deux sexes.

M. Ayrault entend faire de l'année qui s'ouvre "une nouvelle année décisive pour les droits des femmes".

Cela passera par la définition "d?objectifs chiffrés dont chaque ministre assurera le suivi et sera le garant", a-t-il expliqué.

"Deux priorités transversales domineront par ailleurs notre action", a annoncé le chef du gouvernement. "Première priorité : nous devons mobiliser nos énergies pour accroître le taux d?activité et d?emploi des femmes".

En 2011, le taux d'emploi des femmes entre 20 et 64 ans ayant terminé leurs études s'élevait à 66,8%, contre 76,2% pour les hommes. "Cet écart est une perte de valeur inacceptable pour notre pays", a déploré M. Ayrault. "C?est pourquoi l?objectif, d?ici 2025, doit être d?annuler complètement l?écart de taux d?emploi entre femmes et hommes", a indiqué le Premier ministre.

"L?OCDE estime qu?atteindre cet objectif permettrait d?accroître notre croissance potentielle de 0,5 point de croissance en plus par an", a-t-il fait valoir.

La seconde priorité est la "mixité des métiers": "un défi central", selon M. Ayrault à l'heure où "moins d?un métier sur 8 peut être considéré comme réellement mixte".

Pour lui, "cette situation pénalise non seulement les femmes mais notre économie tout entière en abaissant la réserve de talents disponibles et en renforçant les difficultés de recrutement pour les employeurs, notamment dans des secteurs où les emplois ne sont pas délocalisables".

Alors qu'"aucune politique n?a jamais été organisée en la matière", le gouvernement entend mettre en place dès cette année "des réformes et des outils que nous permettrons d?ici 2025 qu?un tiers des métiers deviennent mixtes".

"Nous établirons tout au long de l?année 2014 dans 10 secteurs clés des plans d?actions mixité", a-t-il enchaîné. "Dans les métiers de la petite enfance, du grand âge, des services à la personne, de la sécurité civile, de l?énergie et du développement durable, ces actions seront construites avec les acteurs professionnels", a précisé M. Ayrault.

Outre une sensibilisation dans l'Education nationale, "il n?y aura pas de progrès si nous ne savons pas intéresser le grand public à cette question", a aussi expliqué M. Ayrault. Une campagne de communication sera ainsi lancée cette année.

"Il ne peut y avoir de reprise économique durable si trop de nos concitoyennes sont maintenues à l?écart de l?emploi, sans perspective d?évolution personnelle", a-t-il conclu.

Première publication : 06/01/2014