Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

Economie

Premier vol d'un avion de chasse équipé de pièces imprimées en 3D

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Le groupe britannique de défense BAE a fait voler, pour la première fois, un avion de combat dont certaines pièces ont été créées grâce à une imprimante 3D. Un progrès technique qui permettrait de réaliser plus d'un millions d'euros d'économie.

C'est un Tornado GR4 en apparence anodin. Pourtant, il s'agit du premier avion de combat dont certaines pièces ont été fabriquées grâce à l'impression 3D. Le vol, qui s'est déroulé dimanche 5 janvier, a "été un succès", s'est rejoui le groupe britannique de défense BAE,  pour cette première mondiale.

Aucun des composants critiques de cet avion n'a été fabriqué grâce à une imprimante 3D. Seuls un couvercle de protection pour la radio du cockpit et certains éléments du train d'atterrissage et de l'arrivée d'air ont été créés grâce à cette technologie.

Économies

Outre la prouesse technologique, ce recours à l'impression 3D - qui permet essentiellement de fabriquer des objets sur mesure - évite de passer par la case chaîne de production et donc de faire des économies. Certains des éléments ainsi conçus et intégrés dans le Tornadao GR4 n'ont coûté que 100 livres sterlings (120 euros). En tout, BAE juge que la Royal Air Force britannique pourrait économiser en frais d'entretien et de construction 1,2 million de livres sterlings (1,45 million d'euros) sur les quatre prochaines années.

Après ce premier succès, le géant britannique compte dorénavant équiper quatre autres Tornado GR4 de pièces imprimées en 3D. Pour BAE, le principal avantage de cette technologie est qu'il suffit de disposer d'une imprimante adequate pour construire les éléments nécessaires. En d'autres termes, cette révolution technologique pourrait bien grandement faciliter les réparations de pièces endommagées, sans avoir à rapatrier les avions dans des hangars.

Première publication : 06/01/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Pistolet imprimé en 3D : le concepteur dans le viseur du gouvernement américain

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Baptême du feu réussi pour le premier pistolet imprimé en 3D

    En savoir plus

  • INNOVATION

    L'impression 4D, une technologie qui fait saliver l'armée américaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)