Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Afrique

Soudan du Sud : Béchir à Juba pour discuter du conflit armé

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2014

Trois semaines après le début des combats meurtriers qui sévissent au Soudan du Sud, le président soudanais Omar el-Béchir s'est rendu lundi à Juba pour discuter avec son homologue sud-soudanais, Salva Kiir, d'une sortie de crise.

Le président soudanais Omar el-Béchir est arrivé, lundi 6 janvier, à Juba, la capitale sud-soudanaise, pour s'entretenir avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir à propos des combats qui sévissent dans le jeune pays depuis trois semaines.

Le président Béchir a été accueilli à l'aéroport par le vice-président sud-soudanais, James Wani Igga, mais n'a fait aucun commentaire à son arrivée. Selon des responsables sud-soudanais, il devait directement se rendre au palais présidentiel.

La veille, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères avait réaffirmé que son pays était soucieux de voir "se poursuivre le processus politique visant à trouver une issue pacifique au conflit au Soudan du Sud".

À Addis Abeba, les pourparlers de paix sont au point mort. Des représentants du gouvernement de Juba et de la rébellion sud-soudanaise se sont rencontrés, dimanche 5 janvier, avant l'ouverture attendue de négociations directes en vue d'un cessez-le-feu. Elles auraient dû démarrer en milieu de journée dimanche, mais elles ont été retardées pour des "questions de protocole", ont indiqué des diplomates.

200 000 déplacés en trois semaines de combats

Le Soudan du Sud, indépendant depuis juillet 2011 du Soudan, est ravagé depuis le 15 décembre par des combats meurtriers opposant les forces gouvernementales à une rébellion menée par l'ex-vice président Riek Machar, limogé en juillet. La rivalité entre les deux hommes s’est doublée d’un conflit ethnique avec les Dinka fidèles à Kiir et les Nuer soutenant Machar.

Les combats touchent désormais une large partie du Soudan du Sud - indépendant depuis 2011 -, les rebelles contrôlant plusieurs zones du nord riche en pétrole. Les combats, qui se sont intensifiés dimanche, ont déjà fait des milliers de morts et près de 200 000 déplacés.

La capitale Juba a également été secouée par des tirs nourris samedi soir. Des échanges de tirs d'armes automatiques et d'armes lourdes y ont été entendus dans un quartier du sud de la ville.

Les bases des forces de maintien de la paix de l'ONU ont été dépassées par le nombre de civils cherchant refuge. La plupart d'entre eux ont fui les violences ethniques opposant la communauté Dinka de Salva Kiir et la tribu Nuer de Riek Machar.

Avec AFP

Première publication : 06/01/2014

  • SOUDAN DU SUD

    Soudan du Sud : les négociations prêtes à s’ouvrir à Addis Abeba

    En savoir plus

  • CONFLIT

    Soudan du Sud : début des négociations pour un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    Soudan du Sud : arrivée des délégations à Addis Abeba pour des pourparlers de paix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)