Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le premier chargement d'armes chimiques a été évacué de Syrie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/01/2014

Une première partie de l'arsenal chimique syrien a été évacuée de Syrie, annoncent l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques(OIAC).

Le premier chargement de matériel chimique a été évacué de Syrie conformément à l'accord sur la destruction de l'arsenal chimique de Damas, mardi 7 janvier.

"Une première quantité de matériel chimique de première importance a été retirée de deux sites, transportée au port de Lattaquié pour vérification puis chargée aujourd'hui sur un navire commercial danois", a indiqué un communiqué de la mission conjointe ONU - Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), précisant que le bâtiment s'était dirigé vers les eaux internationales.

Conformément au plan de démantèlement de l'arsenal chimique syrien approuvé par le Conseil de sécurité de l'ONU, les composants chimiques doivent être rassemblés dans le port syrien de Lattaquié puis transportés jusqu'en Italie, où ils doivent être transférés à bord d'un navire de la marine américaine spécialement équipé pour les détruire en mer.

Quatre navires norvégiens et danois, deux militaires et deux civils, doivent escorter le chargement. Ils seront ensuite rejoints dans les eaux syriennes par des bâtiments chinois et russes, pour escorter les armes chimiques selon des mesures mises au point la semaine dernière à Moscou.

L'évacuation des agents chimiques les plus dangereux de Syrie devait initialement être achevée avant le 31 janvier mais ce délai a expiré car des problèmes de sécurité et le mauvais temps dans la région ces dernières semaines, ont entravé le transport des agents chimiques vers Lattaquié, avait expliqué la mission conjointe ONU-OIAC. Pour l'heure, aucune nouvelle date limite n'a été fixée.

Avec AFP 

Première publication : 07/01/2014

  • SYRIE

    Retard dans le processus de destruction des armes chimiques syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les États-Unis détruiront en mer une partie de l'arsenal chimique syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'OIAC adopte le plan de destruction de l'arsenal chimique syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)