Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le premier chargement d'armes chimiques a été évacué de Syrie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/01/2014

Une première partie de l'arsenal chimique syrien a été évacuée de Syrie, annoncent l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques(OIAC).

Le premier chargement de matériel chimique a été évacué de Syrie conformément à l'accord sur la destruction de l'arsenal chimique de Damas, mardi 7 janvier.

"Une première quantité de matériel chimique de première importance a été retirée de deux sites, transportée au port de Lattaquié pour vérification puis chargée aujourd'hui sur un navire commercial danois", a indiqué un communiqué de la mission conjointe ONU - Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), précisant que le bâtiment s'était dirigé vers les eaux internationales.

Conformément au plan de démantèlement de l'arsenal chimique syrien approuvé par le Conseil de sécurité de l'ONU, les composants chimiques doivent être rassemblés dans le port syrien de Lattaquié puis transportés jusqu'en Italie, où ils doivent être transférés à bord d'un navire de la marine américaine spécialement équipé pour les détruire en mer.

Quatre navires norvégiens et danois, deux militaires et deux civils, doivent escorter le chargement. Ils seront ensuite rejoints dans les eaux syriennes par des bâtiments chinois et russes, pour escorter les armes chimiques selon des mesures mises au point la semaine dernière à Moscou.

L'évacuation des agents chimiques les plus dangereux de Syrie devait initialement être achevée avant le 31 janvier mais ce délai a expiré car des problèmes de sécurité et le mauvais temps dans la région ces dernières semaines, ont entravé le transport des agents chimiques vers Lattaquié, avait expliqué la mission conjointe ONU-OIAC. Pour l'heure, aucune nouvelle date limite n'a été fixée.

Avec AFP 

Première publication : 07/01/2014

  • SYRIE

    Retard dans le processus de destruction des armes chimiques syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les États-Unis détruiront en mer une partie de l'arsenal chimique syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'OIAC adopte le plan de destruction de l'arsenal chimique syrien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)