Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Un octogénaire inculpé pour sa participation au massacre d'Oradour

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/01/2014

La justice allemande a inculpé, mercredi, un octogénaire pour meurtres lors du massacre d'Oradour-sur-Glane en 1944, le pire commis en France par les forces nazies lors de la Seconde Guerre mondiale. Il avait 19 au moment des faits.

Il avait 19 ans au moment des faits. Un homme, âgé aujourd'hui de 88 ans, a été inculpé pour meurtres et complicité de meurtres lors du massacre d'Oradour-sur-Glane, le pire commis en France par l'armée nazie durant la Seconde Guerre mondiale, a annoncé mercredi 08 janvier, la justice allemande.

La source judiciaire allemande a toutefois souligné qu'il était incertain dans l'immédiat qu'un procès puisse se tenir. Le retraité allemand, qui vit aujourd'hui dans les environs de Cologne, est accusé du meurtre "collectif de 25 personnes et de complicité de meurtres sur plusieurs centaines d'autres personnes", a annoncé le tribunal de Cologne dans un communiqué.

L'homme faisait partie du régiment Der Führer de la division blindée SS Das Reich, qui a exécuté méthodiquement 642 civils dans le village du centre de la France le 10 juin 1944.

Accusé d'avoir tué 25 hommes

Les habitants du village avaient été rassemblés sur la place du marché et les hommes avaient été séparés des femmes et des enfants. Les hommes avaient ensuite été divisés en quatre groupes, qui avaient été exécutés à quatre endroits différents.

L'octogénaire est plus précisément accusé d'avoir tué, avec d'autres membres du régiment, 25 hommes qui avaient été abattus dans une grange à la mitrailleuse, selon le communiqué du tribunal de Cologne.

L'accusé se serait ensuite rendu à l'église d'Oradour où étaient regroupés plusieurs centaines de femmes et d'enfants, massacrés à l'aide d'explosifs, de grenades, d'armes automatiques, avant que l'église ne soit brûlée à son tour, a précisé le tribunal.

Il serait complice de cette tuerie, car il aurait "assuré une garde à proximité de l'église" et y aurait peut-être transporté du combustible, a détaillé le tribunal.

Cinq autres accusés

C'est l'Office central chargé d'enquêter sur les crimes nazis, situé à Dortmund (ouest), qui a pris la décision d'inculper l'octogénaire. Cinq autres personnes sont dans son viseur pour ces mêmes faits.

La justice allemande avait ouvert en octobre 2010 une nouvelle procédure judiciaire sur le massacre d'Oradour-sur-Glane. Le parquet avait indiqué précédemment qu'elle devrait aboutir en 2014, soit 70 ans après les faits. Début septembre, Joachim Gauck avait été le premier président allemand à se rendre à Oradour-sur-Glane, avec le président français François Hollande.

Avec AFP

Première publication : 08/01/2014

  • DIPLOMATIE

    Oradour-sur-Glane : Hollande et le président allemand main dans la main

    En savoir plus

  • SECONDE GUERRE MONDIALE

    Le chef de la Gestapo enterré dans un cimetière juif, selon un historien

    En savoir plus

  • HONGRIE

    Décès de Laszlo Csatary, le criminel de guerre nazi le plus recherché au monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)