Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Moyen-Orient

Israël annonce de nouvelles constructions dans les colonies

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/01/2014

Israël a annoncé vendredi la construction de 1800 nouveaux logements dans des colonies, faisant fi des négociations de paix et notamment des recommandations du secrétaire d'État américain John Kerry.

Israël ne semble pas suivre les recommandations des États-Unis. L'État hébreu a annoncé vendredi 10 janvier la construction de 1800 nouveaux logements dans des colonies, ignorant les recommandations du secrétaire d'Etat américain  qui s'échine à rallier Israéliens et Palestiniens à son plan de paix.

John Kerry, qui a quitté le Proche-Orient le 6 janvier après quatre jours de discussions intensives sans avoir réussi à convaincre Israël et les Palestiniens de souscrire à son plan de paix, a déclaré à plusieurs reprises que les États-Unis considéraient la colonisation comme "illégitime".

Le ministère israélien du Logement a publié des plans pour la construction de 1076 logements à Jérusalem-Est et de 801 logements en Cisjordanie, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'ONG la Paix maintenant, Lior Amihaï. "Nombre de ces logements seront construits dans les colonies d'Efrat et Ariel, en Cisjordanie, et dans les quartiers de Ramat Shlomo, Ramot et Pisgat Zeev à Jérusalem-Est", a-t-il précisé.

Des constructions déjà prévues

De leur côté, les Palestiniens ont vivement réagi. Le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Abou Roudeina, a condamné "une décision qui montre l'obstination persistante d'Israël à faire obstacle aux efforts américains", dans une déclaration diffusée par l'agence officielle Wafa.

Ces nouvelles constructions avaient déjà été prévues par le Premier ministre Benjamin Netanyahou pour faire taire les critiques de son aile droite après la libération d'un troisième contingent de 26 prisonniers palestiniens, le 31 décembre. Mais le gouvernement israélien avait décidé d'attendre la fin de la visite du secrétaire d'Etat américain pour les annoncer.

Selon l'organisme la Paix maintenant, Israël a annoncé au total, depuis le début des négociations en juillet, des plans pour 5349 nouveaux logements à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Les Palestiniens ont à plusieurs reprises averti que la poursuite de la colonisation compromettait les pourparlers. "Le projet de nouvelles constructions est un message de Netanyahou à John Kerry de ne pas revenir dans la région poursuivre ses efforts dans les négociations entre Israël et les Palestiniens", a déclaré vendredi le chef de la délégation palestinienne, Saëb Erakat.

"Dangereux statu quo"

À New York, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit "très inquiet" de l'annonce israélienne. "Une telle initiative est non seulement illégale mais elle est aussi un obstacle à la paix", a-t-il dit, qualifiant tout statu quo de "dangereux".

Durant sa dernière navette au Proche-Orient, John Kerry a présenté aux deux parties un projet d'"accord-cadre" traçant les grandes lignes d'un règlement définitif sur les frontières, la sécurité, le statut de Jérusalem et le sort des réfugiés palestiniens. Mais les incessantes navettes du secrétaire d'Etat américain, qui doit rencontrer dimanche à Paris des ministres arabes des Affaires étrangères, semblent laisser les Israéliens de marbre.

Avec AFP

Première publication : 11/01/2014

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël libère 26 prisonniers palestiniens avant la visite de Kerry

    En savoir plus

  • COLONIES ISRAÉLIENNES

    Israël va annoncer de nouvelles constructions dans les colonies

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des universitaires américains boycottent Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)