Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

SPORT

Cristiano Ronaldo sacré Ballon d’Or 2013

© AFP / Le Portugais Cristiano Ronaldo, déjà Ballon d'Or en 2008

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 13/01/2014

Le Portugais Cristiano Ronaldo a reçu le Ballon d’Or 2013 lundi à Zurich. L’attaquant du Real Madrid devance l’Argentin Lionel Messi et le Français Franck Ribéry. Déjà sacré en 2008, c’est donc la deuxième fois que CR7 reçoit ce trophée honorifique.

Le grand favori l’a finalement emporté. Cristiano Ronaldo a été élu Ballon d’Or 2013. Déjà sacré en 2008, l’attaquant du Real Madrid reçoit donc cette distinction honorifique pour la deuxième fois de sa carrière. Il est le premier Portugais à réussir une telle prouesse. Avec 27,99% des votes, CR7 a devancé ses deux concurrents, l’Argentin Lionel Messi (24,72%) et le Français Franck Ribéry (23,36%).

Le panel de votants constitué des 209 sélectionneurs des pays membres de la Fifa, des 209 capitaines des sélections ainsi que d'un panel de 209 journalistes représentant les pays qui composent la Fifa a donc choisi de récompenser CR7 et ses statistiques ahurissantes sur l’année 2013 plutôt que le palmarès incroyable remporté par Franck Ribéry l’an dernier.

Les statistiques récompensées plutôt que le palmarès

Avec 67 buts marqués sur l’année 2013 (jusqu’au 29 novembre, date de clôture des votes), Cristiano Ronaldo n’avait pas de rival à son niveau. Cette saison, le Portugais en est déjà à 29 réalisations pour 22 matchs disputés (Liga et Ligue des champions). Ni Lionel Messi, ni Franck Ribéry n’approchent de telles statistiques. L’Argentin, freiné par des blessures depuis cet été, en est à 14 buts en 14 matchs disputés (Liga et Ligue des champions). Franck Ribéry en est lui à 9 buts en 18 matchs (Bundesliga et Ligue des champions).

Au niveau des statistiques, Cristiano Ronaldo était donc imbattable, le seul hic étant son palmarès vierge de tout titre en 2013. Ce qui n’était pas le cas de Franck Ribéry. Le Français a réalisé une année 2013 exceptionnelle avec son club du Bayern Munich. Le Bavarois a réussi un quintuplé inédit : Coupe d’Allemagne, Bundesliga, Ligue des champions, Supercoupe d’Europe et Mondial des clubs. Il a également été sacré meilleur joueur de Bundesliga et meilleur joueur UEFA de l'année devant Messi et Ronaldo. Pas suffisant toutefois pour les électeurs du Ballon d’Or.

Ce n’est pas la première fois que les électeurs du Ballon d'Or privilégient les statistiques plutôt que le palmarès. En 2010, l’Argentin Lionel Messi avait remporté son deuxième Ballon d’Or de la même façon face au Néerlandais Wesley Sneijder.

Première publication : 13/01/2014

  • FOOTBALL

    Ballon d’Or : pourquoi Cristiano Ronaldo est le grand favori

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'autre Ballon d'Or dont personne ne parle

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ballon d'Or : Un coup de pouce de la Fifa à Ronaldo ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)