Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 15/01/2014

"Un éléphant dans la salle"

© France 24

Presse française et internationale, Mercredi 15 janvier 2014. Au menu de cette revue de presse, la conférence de presse de François Hollande, vue par la presse française et étrangère.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
La presse revient bien sûr largement ce matin sur la conférence de presse de François Hollande.
 
Oui, confirme Libération, le président a enfin clarifié son positionnement politique, et revendiqué, hier, une ligne «social-démocrate»: «Hollande libéré», titre Libé.
 
La principale mesure annoncée hier, c’est la baisse des charges sur les entreprises, rappelle la Croix.
 
Cette baisse des charges de 30 milliards va se manifester par «la fin des cotisations familiales pour les entreprises», titrent les Echos.
 
Un effort «inédit» pour reprendre les mots de François Hollande, qui s’est défendu de tout virage libéral, tout en restant très discret sur sa vie privée: un exercice de «haute voltige», d’après le Parisien.
 
François hollande s’en défend, mais pour la gauche de la gauche, la prestation d’hier a bien confirmé un «tournant» libéral: «Moi commis du patronat», titre l’Humanité, en détournant l’anaphore de 2012.
 
Rue89 évoque les «adieux de François Hollande à la gauche», et la fameuse question du «tournant» ou «pas tournant»: «voilà le débat le plus creux de ce début d’année. La vérité, c’est que Hollande a «tourné» dès le début de son quinquennat».
 
Etrillée par la gauche de la gauche, la prestation d’hier est accueillie avec circonspection à droite. Le Figaro parle d’«un tournant…. dans les mots».
La droite fait la moue, mais elle serait plus séduite qu’elle ne veut bien le dire, d’après le Monde, pour qui l’opposition est «partagée entre ouverture et rejet».
 
La conférence de presse d’hier a aussi été suivie avec beaucoup d’attention par la presse étrangère. Si l’aspect sentimental est absent de la Une du Wall Street Journal, qui se concentre sur les efforts de François Hollande pour «réparer ses relations avec le monde des entreprises», l’affaire Closer est évoquée à demi-mots à la Une du Guardian, qui titre: «Hollande avait beaucoup de choses à dire… excepté sur un sujet».
 
Eludée par François Hollande, l’affaire Closer/Gayet/Treirweiler était pourtant dans tous les esprits, rappelle The International New York Times.
 
«Les affaires privées se traitent en privé», a martelé hier le président, et ce sont ces mots qu’on retrouve à la Une du Soir, qui s’en réjouit: «ce n’est pas du Feydeau qu’on a joué dans la salle des fêtes de l’Elysée hier et c’est tant mieux».
 
Du côté de la presse britannique, on regrette en revanche beaucoup, semble-t-il, l’absence de détails et / ou d’explications sur cette affaire. «Avec le plus grand respect, écrit The Daily Telegraph, il y avait un éléphant dans la salle».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Le retour du "french flair""

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 16 novembre, les ambitions environnementales affichées par Angela Merkel et Emmanuel Macron à la COP23. Le contrat record...

En savoir plus

15/11/2017 Revue de presse internationale

"A Raqqa, l'incroyable exfiltration des djihadistes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 15 novembre, l’intervention télévision diffusée cette nuit, d’officiers zimbabwéens clamant vouloir chasser «les...

En savoir plus