Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

Le Portugal fait baisser ses taux d'emprunt

AFP

Le Portugal, sous assistance financière internationale, a emprunté mercredi 1,25 milliard d'euros en bons du Trésor à trois et douze mois, à des taux en forte baisse, après avoir réalisé jeudi dernier avec succès une émission obligataire à cinq ans.La ministre des Finances portugaise Maria Luis Albuquerque le 16 décembre 2013 à Lisbonne

Le Portugal, sous assistance financière internationale, a emprunté mercredi 1,25 milliard d'euros en bons du Trésor à trois et douze mois, à des taux en forte baisse, après avoir réalisé jeudi dernier avec succès une émission obligataire à cinq ans.La ministre des Finances portugaise Maria Luis Albuquerque le 16 décembre 2013 à Lisbonne

Le Portugal, sous assistance financière internationale, a emprunté mercredi 1,25 milliard d'euros en bons du Trésor à trois et douze mois, à des taux en forte baisse, après avoir réalisé jeudi dernier avec succès une émission obligataire à cinq ans.

L'agence portugaise de la dette (IGCP) a annoncé avoir emprunté 1,01 milliard d'euros à douze mois à un taux de 0,869%, contre 1,493% lors de la dernière émission comparable le 20 novembre dernier.

Le Trésor portugais a également levé 240 millions d'euros en bons du Trésor à trois mois à un taux de 0,495%, contre 1,076% en novembre dernier également.

A l'issue de cette opération, marquée par une forte demande, le Portugal a levé le montant maximum visé.

La demande a été 2,2 fois supérieure à l'offre pour l'échéance plus longue et 4,7 fois pour l'échéance courte.

"La perception des risques pesant sur la dette portugaise de la part des investisseurs a beaucoup reculé", a commenté Filipe Silva, stratégiste obligataire de Banco Carregosa.

"Le Portugal n'a connu des taux similaires qu'en décembre 2009, soit il y a plus de quatre ans" et bien avant le plan d'aide international accordé en mai 2011, a-t-il souligné.

Cette émission intervient moins d'une semaine après la première émission obligataire à cinq ans réalisée par Lisbonne depuis un an. L'emprunt avait également suscité une forte demande des investisseurs internationaux.

Le Portugal, qui n'avait jamais quitté les marchés à court terme, était parvenu jeudi dernier à lever 3,25 milliards d'euros par le biais d'un emprunt obligataire à cinq ans assorti d'un taux de 4,657%, en baisse par rapport à la dernière opération similaire réalisée en janvier 2013 (4,891%).

Le pays, qui cherche à reconquérir la confiance des investisseurs et regagner un plein accès aux marchés à long terme afin de financer sa lourde dette, compte continuer à profiter de la nette baisse de ses taux d'emprunt dans le cadre d'une détente généralisée sur les marchés obligataires.

Lisbonne espère ainsi sortir de son programme d'assistance financière en mai prochain, comme prévu, et échapper à un deuxième plan d'aide internationale assorti d'une nouvelle cure de rigueur.

Première publication : 15/01/2014