Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiées syriennes en Jordanie : la menace Trump

En savoir plus

Afrique

Trois ans après la révolution, les jeunes Tunisiens entre espoir et déception

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2014

Mardi, à l’occasion du troisième anniversaire de la révolution tunisienne, laïques et islamistes ont célébré dans la rue la chute de l’ex-président Ben Ali. Les jeunes, en première ligne du cortège, naviguent entre déception et nouvel espoir.

Des milliers de Tunisiens sont descendus dans la rue mardi 14 janvier pour célébrer la chute de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali, il y a maintenant trois ans. À Tunis, la capitale, la foule s’est rassemblée dans le calme autour de l’avenue Bourguiba.

Toutefois, trois ans après l’événement qui a déclenché le "printemps arabe", les jeunes, en tête du cortège, regrettent de ne pas avoir une place de choix au sein des nouvelles institutions. Les reporters de FRANCE 24 Karim Hakiki et Khalil Béchir se sont rendus sur place pour recueillir leurs témoignages.

Reportage : la ville de Kasserine se sent abandonnée par les autorités

Première publication : 15/01/2014

  • REPORTAGE - TUNISIE

    Pour Ennahda, la démission de son Premier ministre prouve sa "valeur morale"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Mehdi Jomaâ, l’ingénieur qui rêve de reconstruire la Tunisie

    En savoir plus

  • ACTUELLES

    Tunisie : l’égalité hommes-femmes reconnue dans la Constitution

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)