Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le Paris secret des passages

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mauvais pari"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Bond de popularité pour l'exécutif : regain éphémère ou capital politique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'insaisissable Djamel Beghal"

En savoir plus

DÉBAT

Éducation, banlieues, jeunesse, le "vivre-ensemble" de François Hollande (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

États-Unis : spéculation autour des places du Super Bowl

En savoir plus

DÉBAT

Éducation, banlieues, jeunesse, le "vivre-ensemble" de François Hollande

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ahmed, 8 ans, au commissariat

En savoir plus

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

Afrique

Trois ans après la révolution, les jeunes Tunisiens entre espoir et déception

© FRANCE 24

Vidéo par Karim HAKIKI , Khalil BECHIR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2014

Mardi, à l’occasion du troisième anniversaire de la révolution tunisienne, laïques et islamistes ont célébré dans la rue la chute de l’ex-président Ben Ali. Les jeunes, en première ligne du cortège, naviguent entre déception et nouvel espoir.

Des milliers de Tunisiens sont descendus dans la rue mardi 14 janvier pour célébrer la chute de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali, il y a maintenant trois ans. À Tunis, la capitale, la foule s’est rassemblée dans le calme autour de l’avenue Bourguiba.

Toutefois, trois ans après l’événement qui a déclenché le "printemps arabe", les jeunes, en tête du cortège, regrettent de ne pas avoir une place de choix au sein des nouvelles institutions. Les reporters de FRANCE 24 Karim Hakiki et Khalil Béchir se sont rendus sur place pour recueillir leurs témoignages.

Reportage : la ville de Kasserine se sent abandonnée par les autorités

Première publication : 15/01/2014

  • REPORTAGE - TUNISIE

    Pour Ennahda, la démission de son Premier ministre prouve sa "valeur morale"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Mehdi Jomaâ, l’ingénieur qui rêve de reconstruire la Tunisie

    En savoir plus

  • ACTUELLES

    Tunisie : l’égalité hommes-femmes reconnue dans la Constitution

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)