Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

Moyen-Orient

Attentat à la voiture piégée à Hermel, un fief du Hezbollah

© AFP

Vidéo par Selim EL MEDDEB

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2014

Une voituré piégée a explosé jeudi matin à Hermel, un bastion du Hezbollah chiite dans le nord-est du Liban. Un premier bilan fait état d'au moins quatre morts, dont le kamikaze, et une trentaine de blessés.

Une voiture piégée a explosé jeudi 16 janvier au matin à Hermel, un fief du Hezbollah dans le nord-est du Liban. L'attentat a eu lieu près d’un bâtiment gouvernemental, a déclaré une source sécuritaire reprise par les médias libanais. Selon un bilan provisoire donné par l'agence de presse officielle libanaise, il y a au moins quatre morts, dont le kamikaze, et une trentaine de blessés.

Les chaînes de télévision ont diffusé des images d'une colonne de fumée s'élevant au-dessus d'une place et de la carcasse d'un véhicule calcinée. Un photographe de Reuters a vu des morceaux de corps éparpillés dans la rue et des personnes blessées par des éclats de shrapnel. Les hôpitaux de la ville appellent les habitants à donner leur sang, a-t-il dit.

"Près d'un barrage de l'armée"

"Cet attentat est arrivé le matin dans le centre de la ville à l'heure où les habitants se rendent dans les différentes banques et administrations. Il a eu lieu près d'un barrage de l'armée libanaise", précise Selim El Meddeb, le correspondant de FRANCE 24 à Beyrouth.

Hermel est une localité située à proximité de la frontière avec la Syrie, dans le nord de la vallée de la Bekaa. Le Hezbollah y est largement implanté, mais jamais la ville n'avait fait l’objet d’un attentat à la voiture piégée jusqu’alors.

L'attentat de jeudi est toutefois le cinquième à frapper un fief du parti chiite depuis que le mouvement a envoyé des hommes combattre les rebelles syriens aux côtés des troupes du président Bachar al-Assad.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 16/01/2014

  • LIBAN

    Le procès de l'affaire Rafic Hariri s'ouvre après neuf ans d'attente

    En savoir plus

  • L'ENTRETIEN

    Marwan Hamadé, député et ancien ministre libanais

    En savoir plus

  • DÉBAT

    Irak, Syrie, Liban... L’offensive de l’État islamique en Irak et au Levant (Partie 2)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)