Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

SPORT

Les médecins divisés sur une possible sortie de coma de Schumacher

© AFP / L'ancien pilote allemand Michael Schumacher

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2014

Près de trois semaines après un accident de ski à Méribel, Michael Schumacher est toujours plongé dans le coma. Sans information officielle sur son état de santé, les médias du monde entier s’interrogent quant à l’avenir du champion allemand.

Dimanche 19 janvier, cela fera très exactement trois semaines que Michael Schumacher est plongé dans un coma artificiel au CHU de Grenoble en raison de "lésions crâniennes diffuses et sérieuses" survenues après un accident de ski dans la station de Méribel (France).

Lundi 6 janvier, date des dernières informations divulguées par l’hôpital grenoblois, le pilote allemand se trouvait dans un état "critique mais stable". Le soir même, une source proche du pilote évoquait cependant une "légère amélioration". Depuis plus de nouvelles. Une situation qui n’est pas pour rassurer les médias du monde entier qui s’intéressent notamment aux séquelles qui attendent Michael Schumacher s'il venait à se réveiller.

Ainsi, le quotidien suisse '20 minutes' a interrogé le neurologue Erich Riederer sur ce long coma. "D'habitude, on essaie de réveiller les patients après deux à trois semaines. Les blessures de Michael Schumacher doivent être graves. L'issue est incertaine, Schumacher pourrait encore rester dans le coma pendant des mois".

"Schumacher ne sera plus jamais le même"

Pire, selon le neurologue zurichois, l’ex-pilote Ferrari pourrait garder de graves séquelles de l'accident. "Il pourrait souffrir de paralysies ou de troubles du langage. Il devra peut-être se faire assister pour les moindres petits gestes du quotidien. Schumacher ne sera plus jamais le même".

Une approche pessimiste partagée par l’hebdomadaire allemand 'Focus' qui, s'appuyant sur des témoignages d'experts, évoque ainsi "un coma à vie". "Même s’il n’y a plus de danger de mort, l’état de Schumacher est grave au point qu’aucune sortie du coma n’est pour l’instant envisagée." Dans ces mêmes colonnes, le professeur Moecke Peter Heinz de Hambourg, estime cependant que les tests réalisés sur l’ex-champion allemand pourraient "être les premiers signes d’un réveil futur."

Le quotidien allemand ‘Bild’ est lui beaucoup plus optimiste et évoque ce vendredi une tentative de sortie du coma de Schumacher dans les prochains jours. Ainsi Jean-Luc Truelle, professeur de neurochirurgie et ancien chef du service de neurologie de l'hôpital Foch à Paris, explique que "l’intérêt du réveil est de voir s’il est toujours spontanément dans le coma, parce que le coma peut être expliqué directement par les lésions cérébrales, mais aussi par les médicaments qu’on lui donne. Donc ça peut être intéressant de voir si, quand on diminue les doses, il sort du coma ou non. Car si on voit que la tentative de réveil provoque par exemple une gêne respiratoire ou une agitation, on peut le rendormir aussi sec".

‘Bild’ cite également un réanimateur qui, sous couvert d'anonymat, raconte : "j'ai déjà fait face à des cas de traumas crâniens où les patients se réveillaient au bout de quatre, cinq, voire six semaines. Ça peut parfaitement arriver. Même si tout le monde est d'accord pour dire que s'il se réveille, on ne peut pas formuler la moindre hypothèse sur son état cérébral, de manière générale, la plupart des patients victimes de traumas crâniens se réveillent avant trois semaines. Si c'est le cas pour Schumacher, ça sera bon signe car cela veut dire qu'il est dans 'la norme'."

Première publication : 17/01/2014

  • FORMULE 1

    Schumacher : les skis et le balisage des pistes ne sont pas la cause de l'accident

    En savoir plus

  • SKI – ACCIDENT

    L'état de santé de Schumacher s'améliore légèrement

    En savoir plus

  • SKI

    "Bild" dévoile les détails de l’accident de Michael Schumacher

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)