Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : une rentrée politique sous le signe de la division

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux : "La loi Macron est insuffisante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : La Nouvelle-Orléans en pleine renaissance artistique

En savoir plus

FOCUS

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Dix ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans vibre à nouveau

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Delerm, l'amoureux de la vie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Peter Gumbel : "En France, les inégalités à l'école sont croissantes"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bernardino Leon : "Un accord en Libye est possible autour du 10 septembre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort en direct"

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 24/01/2014

Cameroun, le calvaire des homosexuels

Les lois homophobes se multiplient sur le continent africain. Au Nigeria et en Ouganda, l'homosexualité est sévèrement réprimée. Mais c’est au Cameroun qu’il y a le plus d’homosexuels derrière les barreaux. Nos reporters Marc Perelman et Johan Bodin ont rencontré des militants réfugiés à Paris avant d'aller enquêter à Yaoundé.

En ce matin de décembre à Paris, la pluie est glacée et traversière. Devant le parvis des droits de l’Homme, place du Trocadéro, Arsène grelotte. Il entame son deuxième hiver dans l’Hexagone. Son Cameroun natal lui manque, sa douceur et ses amis. Du bout du doigt, il parcourt le récépissé de la préfecture et reprend à voix basse les mots imprimés. Il insiste sur "asile politique" : l’objet de sa demande officielle, restée depuis plus d’un an sans réponse. "Je suis homosexuel et militant", confesse-t-il. "J’ai décidé de quitter le Cameroun parce que cela devenait invivable", poursuit ce trentenaire. "Aujourd’hui, je suis en France pour ma sécurité, parce que si je retourne au Cameroun, soit je vais en prison, soit je vais être tué", lâche-t-il avec amertume.

Car, dans son pays, être homosexuel est un délit passible de cinq ans de prison. Le 10 janvier, Jean-Claude Roger Mbede est décédé dans son village des suites d’une longue maladie. C’était un homosexuel bien connu. Il était en liberté provisoire après avoir passé plus d’un an sous les verrous. L’une de ses avocates, Saskia Ditisheim, affirme que sa famille "l’a privé de soins à cause de son orientation sexuelle et l’a laissé mourir pour laver l’opprobre jeté sur le clan". Cette disparition ébranle un peu plus la communauté gay, déjà traumatisée par l’assassinat, il y a six mois, d’Éric Lembembe, un militant des droits des homosexuels décédé à son domicile dans des circonstances troubles.

Homophobie d’État ?

D’après Human Rights Watch, le Cameroun est le pays qui emprisonne le plus de gays en Afrique. "C’est même une homophobie d’État", accuse Alice Nkom, l’une des rares avocates à défendre les homosexuels.

"Procès d’intention !", rétorque le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary ; lequel assure que "les homosexuels sont protégés et le gouvernement refuse qu’ils soient violentés".

Pourtant, les témoignages que nous avons recueillis sur le terrain racontent une toute autre histoire. À la prison centrale de Yaoundé, des détenus homosexuels affirment être régulièrement la cible d’abus. "J’ai été violé trois fois", raconte "Ferdinand", détenu depuis 13 mois. "Je n’arrive plus à dormir. Même debout". Ceux qui en sont sortis offrent des récits similaires. Tous ont peur d’y retourner, sur simple dénonciation d’un voisin.

Cédric, lui aussi, a connu la prison, les vexations quotidiennes et le rejet familial. Il pense aujourd’hui à l’exil. "Est-ce que j’ai encore un avenir dans ce pays ?", s’interroge-t-il. "C’est vrai que j’aimerais vivre dans un endroit où je ne suis pas obligé de me cacher. Mais si tout le monde part à l’étranger, qui fera évoluer les mentalités ici ?"

Regarder notre débat "Homosexualité au Cameroun : comment vivre face à la répression ?"

Par Marc PERELMAN , Johan BODIN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2015 Kenya

Kenya : Iten, la terre des coureurs de fond

La petite ville d'Iten au Kenya est le paradis des coureurs de fond. Perchée à 2 600 mètres d'altitude, la ville a vu grandir des dizaines de champions d'athlétisme. Elle est...

En savoir plus

14/08/2015 Afghanistan

Le parcours du combattant des interprètes afghans de l’armée française

Fin 2014, l’armée française s’est complètement retirée d’Afghanistan. Mais elle laisse derrière elle ses anciens interprètes afghans qui vivent dans la peur, accusés par les...

En savoir plus

21/07/2015 Iran

Nucléaire iranien : dans les coulisses d'un accord historique

Le 14 juillet, l'Iran et les grandes puissances ont mis fin à plus de 12 ans de crise. Nos envoyés spéciaux ont eu un accès exclusif aux coulisses des négociations. Du Falcon de...

En savoir plus

17/07/2015 Inde

Inde : les chrétiens se cachent pour prier

Vandalisme, agressions physiques, églises brûlées… En Inde, les chrétiens doivent se cacher pour prier. Et cette violence, qui va crescendo, n’est pas près de s’arrêter. Les...

En savoir plus

09/07/2015 Chine

Pollution : l'économie chinoise à l'épreuve de l'écologie

Un soleil à peine visible, un brouillard épais qui recouvre tout... Après des décennies d'industrialisation à marche forcée, la Chine est à bout de souffle. En 2014, Pékin...

En savoir plus