Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins 20 soldats tués dans un attentat revendiqué par les Taliban

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/01/2014

Une attaque à la bombe a causé la mort d'au moins 20 soldats et en a blessé 30 autres, dimanche, dans le nord-ouest du Pakistan. L'attentat a été revendiqué par le principal mouvement rebelle du pays, le Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP).

Le principal mouvement rebelle du pays, le Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP), a revendiqué un attentat qui a causé la mort d'au moins 20 soldats et en a blessé 30 autres, dimanche 19 janvier, dans le nord-ouest du Pakistan.

"Nous revendiquons la responsabilité de l'attentat, dans le cadre de notre lutte contre un système séculier", a déclaré à l'AFP Shahidullah Shahid, un porte-parole du TTP, depuis un lieu non révélé. "Nous mènerons d'autres attaques de ce type à l'avenir", a-t-il ajouté.

Le convoi "s'apprêtait à partir pour la ville de Razmak, dans le Waziristan du Nord, lorsque le drame s'est produit", a précisé le responsable.

Allégeance à Al-Qaïda

L'attentat s'est produit dans l'agglomération de Bannu, dans le nord-ouest du pays, près de la zone tribale du Waziristan du Nord, fief des Taliban, afghans et pakistanais, et d'autres groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda.

Bannu a été le théâtre de plusieurs attaques ciblant des forces de sécurité dans le passé. Les troupes pakistanaises combattent depuis des années une insurrection dans ces zones tribales montagneuses que Washington considère comme un repaire de Taliban et de rebelles liés à Al-Qaïda, d'où ils préparent des attaques contre les pays occidentaux et l'Afghanistan.

Créé en 2007, le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), un groupe islamiste armé ayant fait allégeance à Al-Qaïda et au mollah Omar, le chef des Taliban afghans, a commis des centaines d'attaques ces dernières années dans le pays, notamment dans le nord-ouest.

Avec AFP

Première publication : 19/01/2014

  • BANGLADESH

    L'islamiste Abdul Kader Mollah exécuté pour crimes de guerre

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le mollah Fazlullah opposé à des pourparlers de paix avec Islamabad

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le mollah Fazlullah désigné nouveau chef des Taliban pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)