Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

FRANCE

Des passagers furieux se révoltent dans un avion de Ryanair

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/01/2014

Après avoir été déroutés sur Nantes lors d'un vol Rabat-Beauvais assuré par la compagnie Ryanair, des passagers mécontents se sont rebellés. Ils ont refusé de descendre de l'appareil et se sont servis en nourriture et alcool.

Un vol de la compagnie Ryanair entre Rabat, au Maroc, et Beauvais, en région parisienne, s'est transformé en "prise d'otage" par les passagers, selon le journal "Métro". Le 11 janvier dernier, l'avion, avec à son bord 170 passagers a dû faire escale à Madrid pour y débarquer une personne, prise de malaise. En raison du retard pris par l'appareil, l'avion n'a ensuite pas pu se poser à Beauvais, car les atterrissages y sont interdits de nuit, pour limiter les nuisances sonores. En plein milieu de la nuit, le vol a ainsi été dérouté vers Nantes.

Excédée par cette situation, une centaine de personnes a fait part de son mécontentement et a refusé de descendre de l'appareil. Comme le rapporte "Métro", un témoin a décrit une véritable "prise d'otage d'un avion et de son équipage par un groupe de passagers mécontents, mais surtout irrespectueux". Selon lui, certains d'entre eux ont même pillé de la "nourriture, des boissons surtout alcoolisées, des cigarettes, du parfum et tout ce qui avait un peu de valeur".

Cité par le journal, un passager, qui a préféré gardé l'anonymat, s'est défendu au contraire de toute mauvaise action: "Je ne suis ni un pilleur ni un preneur d'otage. Nous étions fatigués, énervés par une situation mal gérée, nous avions soif, nous avions faim, nous n'avions aucune information sur notre sort, et donc en proie aux rumeurs les plus délirantes".

"Nous nous sommes permis de nous dédommager par nous-mêmes en prenant les boissons et la nourriture : après 7 heures enfermés, au lieu de 2h30, les gens ont besoin de se restaurer. Dans l'aéroport il n'y avait pas de nourriture", a raconté un autre passager.

Après ces scènes de colère, Ryanair a finalement affrété des bus vers 5 heures du matin pour permettre à ses clients de rejoindre l'aéroport de Beauvais depuis Nantes.

Première publication : 20/01/2014

  • AVIATION

    Après l'échec au Brésil, qui pour sauver le Rafale ?

    En savoir plus

  • ÎLES SENKAKU-DIAOYU

    Washington conseille aux avions de ligne survolant la mer de Chine de se signaler

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

    Boeing 787 : une série d'avaries attire l'attention des autorités américaines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)