Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

FRANCE

La garde à vue de Dieudonné levée

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/01/2014

Suite à la plainte d’un huissier pour violences, Dieudonné a été placé en garde à vue mercredi avant d’être relâché dans la soirée. Le polémiste, qui a contesté les faits, a été confronté à sa supposée victime.

Le polémiste Dieudonné M’bala M’bala, dont le spectacle "Le Mur" a suscité une vive controverse ces dernières semaines, a été placé en garde à vue mercredi 22 janvier dans une gendarmerie d'Eure-et-Loir. Il avait été interpellé à la suite de la plainte d'un huissier de justice pour violences. Après une confrontation avec le plaignant, il a été libéré dans la soirée, à 20h25.

 

Au cours d'une première garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, le polémiste avait "contesté toute présence sur les lieux le soir des faits et être l'auteur du coup de feu" pour lequel il était convoqué, selon Patrice Ollivier-Maurel, le procureur de la République de Chartres. Une position qu’il a réaffirmée au cours de la confrontation, a-t-on appris dans la soirée.

La compagne de Dieudonné, Noëmie Montagne, avait déjà été entendue par les gendarmes mardi.

 

 

"Lundi 20 janvier, deux huissiers de justices mandatés par la direction régionale des finances publiques à Paris se sont présentés aux alentours de 20 heures, au domicile de Madame Noëmie Montagne et Monsieur Dieudonné M'bala M'bala pour délivrer à ce dernier plusieurs commandements de payer", a précisé le magistrat dans son communiqué. "L'un des huissiers dit avoir été reçu par Mme Montagne qui lui a demandé de partir et avoir identifié formellement Monsieur Dieudonné M'bala M'bala qui n'a pas répondu à ses injonctions", ajoute le document.

"Constatant qu'il ne pouvait remettre les commandements en main propre, l'huissier a regagné son véhicule et a aperçu au même moment une arme faire feu par dessus le portail. Le soir même, il déposait plainte contre X tout en précisant n'avoir pas été en mesure d'identifier le porteur de cette arme", développe Patrice Ollivier-Maurel.

Perquisition menée au domicile de Dieudonné mardi

La brigade des recherches de Dreux a également été saisie par le procureur de la République pour mener une enquête de flagrance pour violences avec armes sans ITT sur un officier public ministériel. Le parquet affirme que "le tir de flash ball a été caractérisé par plusieurs éléments matériels". L'engin a été retrouvé par les enquêteurs au cours d’une perquisition menée mardi, ont affirmé deux sources citées par l’AFP.

Depuis le début de l’affaire, lundi 20 janvier, Dieudonné, sa compagne et ses avocats contestent la version donnée par les huissiers. Sanjay Mirabeau, l’avocat du polémiste, affirme que les huissiers "ont essayé de passer par-dessus la palissade" entourant la propriété. "La compagne de Dieudonné et le service de sécurité leur ont alors demandé de partir", a-t-il expliqué à l'AFP.

Avec AFP

 

Première publication : 22/01/2014

  • FRANCE

    Dieudonné abandonne définitivement son spectacle "Le Mur"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Conseil d'État valide l'interdiction du spectacle de Dieudonné àTours

    En savoir plus

  • FRANCE

    Dieudonné : la "quenelle" de la discorde

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)