Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Impossible de marcher droit tout en tapant un SMS

AFP

Envoyer des SMS sur son téléphone portable en marchant altère la posture et l'équilibre du corps, selon une petite recherche australienne publiée mercredi aux Etats-Unis.Un utilisateur de téléphone portable envoie un message

Envoyer des SMS sur son téléphone portable en marchant altère la posture et l'équilibre du corps, selon une petite recherche australienne publiée mercredi aux Etats-Unis.Un utilisateur de téléphone portable envoie un message

Envoyer des SMS sur son téléphone portable en marchant altère la posture et l'équilibre du corps, selon une petite recherche australienne publiée mercredi aux Etats-Unis.

Les SMS sont un moyen de communication très populaire mais on en sait peu sur son impact physiologique, explique Siobhan Schabrun, un chercheur de l'Université de Queensland en Australie, le principal auteur de cette étude menée avec 26 personnes.

Pour cette recherche, chacun des participants marchait à un rythme normal en ligne droite sur une distance d'environ 8,5 mètres. Certains n'utilisaient pas leur portable, d'autres marchaient en lisant un SMS et un troisième groupe tapait un texto tout en marchant.

Les mouvements du corps ont été capturés et mesurés à l'aide d'un système vidéo d'analyse des mouvements en trois dimensions.

Les chercheurs ont constaté que taper et envoyer un SMS en marchant, et dans une moindre mesure lire sur son téléphone, modifiait les mouvements du corps.

Les participants qui envoyaient des SMS marchaient plus lentement, déviaient de leur trajectoire en ligne droite et bougeaient davantage leur tête que ceux qui lisaient un texto ou n'utilisaient pas leur téléphone.

Bien que les mouvements des bras et de la tête étaient coordonnés avec le tronc pour assurer la stabilité de la main tenant le téléphone et faciliter la lecture ou l'envoi d'un texto, la tête bougeait beaucoup plus ce qui affectait le système d'équilibre, précise ces chercheurs.

De plus envoyer des SMS en marchant accroît le risque de collision avec d'autres piétons ou des obstacles ainsi que le danger de traverser la chaussée.

Cette étude paraît dans la revue scientifique américaine PLOS ONE.

Première publication : 22/01/2014