Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

Economie

OffshoreLeaks : les fortunes dissimulées des "princes rouges" chinois

© AFP - Le président chinois Xi Jinping

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/01/2014

Une enquête du Consortium international de journalistes d'investigation publiée mardi révèle que des proches de cadres du Parti communiste chinois (PCC) ont placé une partie de leur fortune dans des paradis fiscaux.

Le nouveau président Xi Jinping en avait fait l’une de ses priorités mais la politique de lutte anti-corruption vient d'en prendre pour son grade en Chine. Au terme d’une vaste enquête basée sur 2,5 millions de documents financiers confidentiels, le Consortium international de journalistes d'investigation (ICIJ) révèle que près de 22 000 clients originaires de Chine ou de Hong Kong sont liés à des compagnies offshore situées dans des paradis fiscaux.

Parmi eux, l’élite politique chinoise et ceux que l’on appelle les “princes rouges”, liés par le sang ou le mariage aux plus hauts dignitaires du pays. Selon les documents de l’ICIJ, des proches de l'ancien président Hu Jintao, de l'ancien Premier ministre Li Peng, et de Deng Xiaoping, qui avait supervisé l'ouverture de l'économie chinoise dans les années 1980, sont concernés. On trouve également des membres de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois.

Les proches du président Xi Jinping touchés

L’entourage de l’actuel chef de l’État Xi Jinping et de l'ex-Premier ministre de 2003 à 2013 Wen Jiabao n’est pas non plus en reste. Déjà en 2012, ils avaient été mis en cause par de longues enquêtes de l'agence Bloomberg et du “New York Times” concernant la fortune colossale de leurs familles. Les nouvelles révélations de l’ICIJ sont d’autant plus embarrassantes que les cadres et dirigeants du PCC assurent servir le peuple de façon désintéressée en vertu de l’idéologie communiste.

Comme pour préparer le terrain, quelques jours avant la publication des fuites de l’ICIJ, Wen Jiabao a diffusé une lettre depuis Hong Kong dans laquelle il clame son "innocence" et se défend de toute malversation en lien avec les activités de sa fille, Wen Ruchun. Depuis novembre dernier, celle-ci est accusée par plusieurs médias, dont le “New York Times”, d’avoir été employée par JPMorgan possiblement en vue d'obtenir de juteux contrats en Chine. Entre 2006 et 2008, la banque américaine a versé 1,8 million de dollars d'honoraires au cabinet de conseil de Wen Ruchun qui opérait sous le pseudonyme de "Lily Chang". Une de ses nombreuses techniques pour brouiller les pistes et dissimuler toute connexion entre son père et sa société.

Wen Yunsong, le fils de l’ancien Premier ministre, est également dans le viseur des enquêteurs de l’ICIJ selon qui il a constitué en 2006 une société dans les îles Vierges britanniques dont il est l’unique actionnaire. C'est dans ce même paradis fiscal que Deng Jiagui, beau-frère de Xi Jinping et richissime promoteur immobilier, possède 50 % d’une société nommée Excellence Effort Property Development.

Les businessman chinois également concernés

Bien que de tels sociétés et trusts "peuvent ne pas être tout à fait illégaux", ils recouvrent souvent "des conflits d'intérêts et se servent de relations au cœur du gouvernement", a indiqué à l'ICIJ Minxin Pei, professeur au Claremont McKenna College.

En outre, en plus de l’élite communiste, le monde des affaires chinois n’est pas épargné par les révélations de l’ICIJ. Plusieurs entrepreneurs millionnaires dont Yang Huiyan, la femme la plus riche de Chine, ou encore Pony Ma et Zhang Zhidong, fondateurs du géant de l'Internet Tencent, dissimulent également une partie de leur fortune.

Le site Internet de l'ICIJ était inaccessible mercredi en Chine, tout comme les sites de médias ayant collaboré à son travail d'investigation, parmi lesquels “Le Monde”, le quotidien britannique “The Guardian” et le hong-kongais “Ming Pao”. Un média de Chine continentale partenaire de l’ICIJ avait déjà dû se retirer de l’enquête en novembre après que les autorités l'ont enjoint de "ne rien publier qui soit tiré de ces sources" compromettantes pour le pouvoir.

Avec AFP

Infographie : qui, parmi la "noblesse rouge" et le monde affaires, est dans le viseur de l'ICIJ
Graphic: Chris Zubak-Skees. Illustrations: Jesús Pérez. Photos: AP, Ming Pao, Angélica Rivera de Peña (CC BY-SA), World Economic Forum (CC BY-SA) and White House. The Red NobilityThe WealthyDeng JiaguiBrother-in-law of President Xi Jinping Wen YunsongSon of former Premier Wen JiabaoLiu ChunhangSon-in-law of former Premier Wen Jiabao Hu YishiFirst cousin once removed of former President Hu Jintao Li XiaolinDaughter of former Premier Li Peng Wu JianchangSon-in-law of paramount leader Deng Xiaoping Che FengSon-in-law of a former central bank governorWang ZhiSon of a former vice presidentWang JunSon of a former vice presidentFu LiangSon of one of 'Eight Elders' of the Communist Party Yeh Shuen-jiNephew of one of PRC's founders Wang JingjingGrandaughter of a former vice presidentSu ZhijunGrandson of one of best-known PLA commandersMa HuatengCo-founder of Internet giant TencentYang HuiyanChina's richest womanZhang XinCo-founder of property developer SOHO China Zhang ZhidongCo-founder of Internet giant TencentShen GuojunChairman of Yintai GroupJia YuetingChairman of web video giant Leshi Huang GuangyuJailed founder of GOME appliances chainDu JuanGOME executive and wife of founder Lu ZhiqiangChairman of OceanwideLi JinyuanChairman of Tiens GroupDai ZhikangFounder of Zendai Investment Group Du ShuanghuaChairman of Rizhao Holding Group Ma JianrongChairman of Shenzhou InternationalWen YiboFounder of Sound GlobalShi ZhengrongFounder of solar-panel maker SuntechZhou ZhengyiJailed Shanghai property developer

 

Première publication : 22/01/2014

  • CHINE

    Chine : ouverture sous tension du procès d’un militant anti-corruption

    En savoir plus

  • CHINE

    Pékin s'autoproclame roi du commerce mondial devant les États-Unis

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    PSA : le mariage franco-chinois se concrétise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)